«Love story» luxembourgeoise – Un film tourné dans le hall du Findel
Publié

«Love story» luxembourgeoiseUn film tourné dans le hall du Findel

LUXEMBOURG - Si vous avez aperçu des caméras et des projecteurs en passant dans l'aéroport mardi, rien d'anormal. Le Findel a prêté son décor pour le court-métrage luxembourgeois «Heat Wave».

C'est l'histoire d'un couple hispano-allemand qui vit au Luxembourg. Alors que que la femme part chercher son père à l'aéroport, l'homme, de nationalité allemande, décide d'impressionner son beau-père et de lui concocter une paëlla, tout nu, juste vêtu d'un tablier. Le hasard va faire qu'il va se retrouver coincé dans le couloir devant sa porte en ayant laisser les clefs à l'intérieur. Il va alors tenter de passer par le balcon d'une voisine et va rencontrer plusieurs personnages. Voilà en quelques mots le pitch de «Heat Wave», un court-métrage d'environ 15 minutes réalisé par l'Espagnole Lucia Valverde, qui a grandi au Grand-Duché, et dont l'acteur principal n'est autre que Luc Spada.

En plus d'utiliser des décors du Grand-Duché comme le Findel, le film parle du melting-pot à la luxembourgeoise, et ce, avec un ton plutôt humoristique. «Les Allemands ont beaucoup moins de mal avec la nudité, c'est pour cela que le personnage joué par Luc Spada cuisine tout nu dans son appartement», explique Jesus Gonzalez, le producteur de Calach Films. On y entend aussi toutes les langues. «Le couple parle anglais, le héros va rencontrer de vieilles dames qui s'expriment en Luxembourgeois, il va aussi tomber sur ses voisins Italiens, d'autres Portugais et parler avec des enfants en français», ajoute-t-il.

Peut-être au «Discovery Zone»

La scène de l'aéroport, où le beau-père espagnol doit arriver, a elle été tournée mardi dans le hall et sur l'un des parkings du Findel (voir le diaporama). «Cela apporte un peu d'originalité au quotidien de l'aéroport, mais ça n'est pas le premier film qui est tourné en partie ici. Pour celui-ci, nous avons donné un accès gratuit au hall et fait payer une partie du parking qui a dû être mobilisé. Après, tout dépend de la taille du projet», explique un porte-parole du Findel contacté ce mercredi par L'essentiel. Une quinzaine de figurants et une dizaine de techniciens étaient en effet sur place, mais n'ont pas perturbé les allées et venues des voyageurs, qui ont pu observer le tournage de loin.

Si l'équipe du film a quitté l'aéroport dans la journée de mardi, il reste encore des scènes à tourner dans des appartements à Dommeldange. «Nous aimerions qu'il soit diffusé au Discovery Zone, ainsi qu'à l'Utopolis et nous espérons que la sortie se fera en automne», précise Jesus Gonzales. Alors pour savoir ce qu'il va arriver au héros tout nu dans le couloir, vous allez devoir attendre un peu...

La réalisatrice Lucia Valverde est également actrice

(NS/L'essentiel)

Ton opinion