Monoxyde de carbone – Un gaz inodore, invisible mais dangereux
Publié

Monoxyde de carboneUn gaz inodore, invisible mais dangereux

LUXEMBOURG - Mardi soir une ado mourait des suites d'une intoxication au monoxyde de carbone. Un phénomène rare mais auquel il faut faire attention à l'approche de l'hiver...

Il faut régulièrement entretenir ses appareils de chauffage.

Il faut régulièrement entretenir ses appareils de chauffage.

DR

«Il y a deux ans une fillette de huit ans a sauvé les six membres de sa famille. Ils se sont tous évanouis d'un coup et elle a eu le réflexe d'appeler le 112», raconte Michel Feider, directeur de l'administration des secours. La cause de leur évanouissement soudain: le monoxyde de carbone, «un gaz qui ne se sent pas et qui ne se voit pas». Une intoxication «rare» mais dangereuse voire mortelle.

Ce mardi, une jeune fille de 16 ans est morte dans son appartement à Esch-sur-Alzette après avoir respiré du monoxyde de carbone. Mais pourquoi ce gaz est-il si dangereux? Après avoir été respiré, le monoxyde prend la place de l’oxygène dans le sang. Il provoque des maux de tête, des nausées, de la fatigue, des vertiges et la perte de connaissance. Un coma qui peut très vite entraîner le décès. «Le tout sans se rendre compte de rien, il est impossible de se sauver soi-même», explique Michel Feider.

Entretenir ses appareils et aérer sa maison

Si les intoxications au CO (monoxyde de carbone) ne sont pas mortelles elle peuvent entraîner des séquelles à vie. C'est d'ailleurs pour cela que les intoxiqués même légers sont transportés à l’hôpital et mis sous oxygénation dès leur prise en charge par les services de secours, pour accélérer l’élimination du monoxyde de carbone. Ce fut le cas pour la maman de la jeune fille, morte mardi soir.

Le CO résulte souvent «d'un mauvais entretien des appareils de chauffage, ou d'une mauvaise aération». Dès que les températures baissent, et que l'allumage de vos chauffages s'impose, il est donc important d'entretenir vos appareils...

FR/L'essentiel Online

Conseils de sécurité

Le monoxyde de carbone résulte souvent du mauvais fonctionnement d'un appareil de chauffage, qu'il fonctionne au gaz, au fioul ou au bois. Pour éviter un drame, il convient de faire entretenir régulièrement ses installations.

Si vous avez une cheminée, il faut faire ramoner les conduits avant l'automne, pour permettre une bonne ventilation. Par ailleurs, ouvrir un peu sa fenêtre peut suffire à vous sauver. Aérer son logement tous les jours pendant dix minutes permet de renouveler l'air. Les grilles d'aération doivent, elles, être dégagées.

Enfin, mieux vaut utiliser correctement les appareils à combustion, comme les chauffages d'appoint qui doivent être allumés par intermittence seulement.

Ton opinion