Basket/Football – Un gros coup de pouce d'Aulas à Tony Parker

Publié

Basket/FootballUn gros coup de pouce d'Aulas à Tony Parker

La holding cotée de l'Olympique lyonnais, OL Groupe, va injecter 3,7 millions d'euros dans les deux clubs de basket de l'Asvel détenus par Tony Parker.

L'accord prévoit que OL Groupe aidera l'Asvel à se structurer dans des domaines comme le marketing, le commercial et les ressources humaines.

L'accord prévoit que OL Groupe aidera l'Asvel à se structurer dans des domaines comme le marketing, le commercial et les ressources humaines.

Twitter

Rapprochement au sommet dans le sport lyonnais: l'OL de Jean-Michel Aulas et l'Asvel de Tony Parker ont lié leur destin avec une participation minoritaire d'OL Groupe dans les deux clubs de basket (dames et messieurs) détenus par le néo-retraité des parquets. L'Asvel a, de son côté, renoncé à son projet de nouvelle salle, qui aurait pu faire de l'ombre à la future arena de Jean-Michel Aulas à l'horizon 2022.

La holding cotée de l'Olympique lyonnais va injecter un total de 3,7 millions d'euros dans les deux formations de Parker: 3,4 millions dans l'équipe masculine (soit 25% de son capital) et 300.000 dans l'équipe féminine (10%), ont indiqué les protagonistes du dossier. Cette injection d'argent frais, puisqu'il s'agit d'une augmentation de capital, doit permettre à l'Asvel, seul représentant du basket français en Euroligue la saison prochaine, de jouer les premiers rôles européens.

Rêver plus grand

L'accord prévoit que OL Groupe aidera l'Asvel à se structurer dans des domaines comme le marketing, le commercial et les ressources humaines. Tony Parker mettra son prestige à la disposition de l'OL pour l'aider à se développer sur des marchés comme l'Asie et les Etats-Unis. L'OL amènera 2,5 millions d'euros sous forme de «sponsoring» pendant deux ans et demi, a indiqué Jean-Michel Aulas.

De quoi faire «la moitié du chemin» vers les 15 millions d'euros de budget visés par le président délégué de l'Asvel, Gaëtan Muller. Depuis le rachat de l'Asvel par la star française du basket il y a cinq ans, son budget est passé de 5,3 millions d'euros à 10 millions d'euros. Le nombre d'abonnés a été multiplié par deux (à 1.500) et le taux de remplissage est passé de 75% à 95%.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion