Un groupuscule palestinien revendique l'attentat de Jérusalem

Publié

Un groupuscule palestinien revendique l'attentat de Jérusalem

L'attentat à la pelleteuse perpetré au centre de la capitale israélienne a été revendiqué mercredi par "Les brigades des hommes libres de la Galilée", un groupe jusqu'alors inconnu.

Un interlocuteur parlant au nom du groupe "Les brigades des hommes libres de la Galilée" a revendiqué l'attaque qui a eu lieu plus tôt dans la journée.

Un Palestinien au volant d'une pelleteuse a tué trois personnes en attaquant un autobus et des voitures en plein centre de Jérusalem. La rue Jaffa, la plus grande artère de Jérusalem et la plus congestionnée, était le théâtre d'une panique générale.

"J'ai vu le tracteur renversant des voitures dans la rue Jaffa. Des gens ont commencé à crier. Je suis sorti de la banque et je lui ai tiré dessus", a raconté Shmuel Aboukiya, un vigile d'une banque proche du lieu de l'attaque.

Un bébé grièvement blessé

Un journaliste a ensuite vu des policiers sauter sur la pelleteuse et tirer cinq ou six balles à bout portant sur le chauffeur. Eleanor Nachum, policière, raconte : "J'ai vu l'engin venir vers le bus, j'ai tiré à deux reprises contre le pare-brise de la pelleteuse et je pense l'avoir tué."

Des dizaines de passants paniqués étaient en état de choc ou recevaient les premiers soins des services de secours accourus très rapidement sur place. Un hélicoptère a ensuite survolé la ville et le secteur a été bouclé par la police.

L'un des blessés se trouve dans un état critique, a indiqué Danny Rotenberg, le porte-parole des services de secours. Il a ajouté qu'un bébé avait été blessé grièvement dans l'autobus. Le chef des pompiers de Jérusalem, Moshé Souissa explique que le bilan de l'attentat pourrait s'alourdir. "La pelleteuse se trouve encore sur une voiture écrasée et nous devrons dégager l'engin pour voir si des passagers sont coincés à l'intérieur".

«Réponse naturelle aux agressions israéliennes», selon le Hamas

Selon les médias israéliens les papiers d'identité de l'assaillant indiquent qu'il s'agit d'un Palestinien de Jérusalem-est. Ils affirment également que l'homme était connu de la police pour des activités criminelles.

L'attaque à la pelleteuse à Jérusalem intervient alors que le mouvement islamiste Hamas et Israël ont signé une trêve des violences dans la bande de Gaza. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a qualifié mercredi l'attaque à la pelleteuse à Jérusalem de "réponse naturelle aux agressions israéliennes".

lessentiel.lu avec AFP

Raw Video: Bulldozer attack in Jerusalem

Le groupe palestinien "les brigades des hommes libres de la Galilée" est peu connu. Il avait déjà affirmé être responsable d'une attaque contre une école talmudique le 6 mars à Jérusalem. L'information n'avait jamais pu être vérifiée.

Deuxième attentat en quatre mois

Si la thèse de l'attentat est confirmée, il s'agit du premier attentat à Jérusalem depuis le 6 mars. Huit étudiants israéliens d'un institut d'études talmudiques de Jérusalem-ouest avaient été tués par balles dans un attentat perpétré par un Palestinien qui avait également fait neuf blessés, selon un bilan de sources médicales et policières.

L'attentat, qui était le plus meurtrier depuis quatre ans en Israël, avait suscité une large et forte réprobation dans la communauté internationale et une profonde inquiétude pour les discussions de paix entre Palestiniens et Israéliens.

Ton opinion