Procès à Trèves – Un Hells Angel Luxembourg risque gros

Publié

Procès à TrèvesUn Hells Angel Luxembourg risque gros

TRÈVES - Un membre allemand des Hells Angels Luxembourg comparaît ce jeudi devant la justice allemande pour blessures volontaires et séquestration.

Sale temps pour les Hells Angels Luxembourg. Après le procès de l'un de ses membres en juin dernier, c'est au tour d'un autre biker estampillé au Grand-Duché de devoir faire face à la justice. Contrairement au dernier procès, le trafic de drogue n'est pas au cœur des débats. Cette fois-ci, ce sont des actes de violences répétées qui intéressent les juges allemands.

Selon les éléments de l'enquête, l'accusé, âgé de 51 ans, est soupçonné d'être impliqué dans deux affaires distinctes. L'une pour agression, avec trois autres complices en mai 2011, d'un client d'un restaurant de Trèves. L'autre pour avoir séquestré et maltraité un membre des Hells Angels Luxembourg.

Acharnement sur l'un des membres du club de bikers

Dans la première affaire, l'homme est accusé d'avoir été impliqué dans une bagarre dans un restaurant trévirois avec trois complices. Dans la lutte, l'accusé aurait empêché les personnes présentes sur les lieux d'intervenir pour porter secours à la victime. Victime qui a perdu conscience sous la violence des coups. Le vol du téléphone portable de la victime pourrait également lui être imputé, même si le flou demeure.

Autre chef d'inculpation retenu contre ce membre allemand des Hells Angels Luxembourg, la séquestration et la maltraitance contre un autre membre du club de bikers. Selon l'accusation, il aurait fait venir sa victime dans un salon de tatouage appartenant à sa colocataire et l'aurait retenu contre sa volonté pendant deux heures. Un laps de temps utilisé pour réaliser de nouveaux tatouages sur les bras et le cou de la victime, malgré son désaccord. Quelques jours après ces faits, l'accusé serait de nouveau revenu chercher sa victime pour le ruer de coups.

Emprisonné avec sa colocataire depuis, l'homme est présenté pour la première fois devant les juges ce jeudi. Trois autres audiences auront lieu d'ici le 3 décembre, date probable du rendu du jugement.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion