Disparition de Lucien Thiel – Un homme «compétent» et «marquant»

Publié

Disparition de Lucien ThielUn homme «compétent» et «marquant»

LUXEMBOURG - Lucien Thiel, chef de fraction CSV, est décédé jeudi matin. Laurent Mosar, président de la Chambre des députés, et Claude Meisch, président du DP, se sont confiés à «L'essentiel Online».

«C'est une perte dramatique», confiait jeudi après-midi, Laurent Mosar (CSV), président de la Chambre, contacté par L'essentiel Online. «C'est une perte énorme pour le pays, pour la Chambre, pour le CSV, pour notre groupe et aussi pour le monde financier». Ancien président de l'ABBL, Lucien Thiel avait «une compétence que peu de politiciens ont ou ont eu au Luxembourg».

Le CSV préparait actuellement les élections communales. «C'est une grande perte pour l'équipe qui va se lancer dans la campagne et où Lucien faisait partie de la liste».

«Je l'ai eu hier (mercredi) au téléphone, explique Laurent Mosar. Il revenait de vacances en pleine forme. J'ai discuté avec lui de beaucoup de projets dont la préparation de la prochaine séance. Il était très motivé», ajoute-t-il. Le président de la Chambre a également perdu un ami. «On a été très souvent sur la même ligne politique et je peux dire, personnellement, que c'est une disparition dramatique».

Jonathan Vaucher/L'essentiel Online

«Il donnait son avis»

Claude Meisch, président du DP (Parti démocrate) et bourgmestre de Differdange, a salué la mémoire d'un «concurrent politique» avec lequel il avait pourtant eu des liens plus étroits «lorsque nous avions discuté au Parlement de la place financière du Luxembourg», souligne-t-il, jeudi, à L'essentiel Online. Selon lui, le Grand-Duché vient de perdre une «personnalité marquante, qui donnait souvent son propre avis, même si ce n'était pas celui du parti».

if/L'essentiel Online

Ton opinion