Drame: Un homme tué par un éléphant en Malaisie

Publié

DrameUn homme tué par un éléphant en Malaisie

Un éléphant a encorné mortellement son cornac dans une réserve naturelle de l'État de Sabah, dans la partie malaisienne de l'île de Bornéo, le jour de Noël, ont annoncé jeudi les conservateurs du parc.

Just born baby elephant Damar weighing 50 kgs stays with its 22-year-old mother Ngatini, after his birth at Buluhcina Nature Park, in Kampar, Riau, on July 3, 2020. (Photo by Wahyudi / AFP)

AFP

Joe Fred Lanson, 49 ans, soignait un éléphanteau blessé quand un des éléphants captifs l'a soudainement encorné «très grièvement» à la poitrine, a confié Augustine Tuuga, le directeur du parc. «Il est mort sur place», a-t-il ajouté. L'accident s'est déroulé le 25 décembre, dans le parc de Lok Kawi, sur l'île de Bornéo.

«C'est vraiment un incident malheureux. Nous allons enquêter pour déterminer les causes» du décès, a expliqué le ministre fédéral de Sabah du Tourisme, de la Culture et de l'Environnement, Jafry Ariffin. Le parc est un sanctuaire pour seize éléphants de Bornéo, une espèce en danger, il en resterait seulement 2 000 dans l'État de Sabah, mais il y a seulement six employés pour s'en occuper.

En décembre 2011, un éléphant sauvage avait tué un touriste australien dans la réserve naturelle de Tabin, sur la côte est de l'État de Sabah. Les éléphants de Bornéo, espèce endémique de l'île, constituent une sous-espèce des éléphants d'Asie.

(AFP)

Ton opinion

5 commentaires