A Istanbul – Un hôpital touché par un gigantesque incendie

Publié

À IstanbulUn hôpital touché par un gigantesque incendie

Un énorme incendie d'origine indéterminée s'est déclaré jeudi dans un important hôpital d'Istanbul. Les patients ont été évacués à la hâte par le personnel médical.

A fire engulfing a facade of the Taksim Ilk Yardim hospital in the Gaziosmanpasa district in Istanbul, Thursday, April 5, 2018. Thick black smoke rose from the building as emergency services arrived on the scene and hospital patients were evacuated. (Depo Photos via AP)

A fire engulfing a facade of the Taksim Ilk Yardim hospital in the Gaziosmanpasa district in Istanbul, Thursday, April 5, 2018. Thick black smoke rose from the building as emergency services arrived on the scene and hospital patients were evacuated. (Depo Photos via AP)

Les flammes se sont rapidement propagées le long d'une façade de cet hôpital situé dans le district de Gaziosmanpasa, sur la rive européenne d'Istanbul, selon les images diffusées par le chaîne d'information CNN-Türk, tandis qu'une épaisse colonne de fumée noire s'en élevait. «L'incendie est en partie sous contrôle», a déclaré en début de soirée le gouverneur d'Istanbul Vasip Sahin lors d'un point presse improvisé devant l'hôpital, tandis que les télévisions montraient des pompiers arrosant les flammes.

«À ce stade», il n'y a pas de victime à déplorer, a ajouté le gouverneur d'Istanbul, précisant que «le feu ne s'est pas propagé à l'intérieur du bâtiment, uniquement à l'extérieur». Selon des témoins, patients et proches, interrogés par les médias turcs, les flammes se sont propagées très rapidement à l'extérieur de l'édifice, une femme déclarant sur CNN-Türk que «le feu claquait contre les fenêtres, c'était effrayant». Les rescapés ont fait état de scènes de chaos, les patients tentant de rejoindre les escaliers de secours en tâtonnant dans les couloirs envahis par la fumée.

Interrogé par CNN-Türk, le maire du district de Gaziosmanpasa, Hasan Tahsin Usta, a lui aussi affirmé qu'aucun mort n'était à déplorer dans l'immédiat, indiquant toutefois que plusieurs personnes avaient été transportées dans d'autres hôpitaux après avoir été incommodées par la fumée. Plusieurs médias ont rapporté que des détonations avaient été provoquées par l'incendie, sans que leur origine soit immédiatement déterminée. Le président Recep Tayyip Erdogan a été informé de l'incident par le ministre de la Santé, a annoncé la présidence turque.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion