La Casa de Papel – Un joli braquage se prépare aux Etat-Unis

Publié

La Casa de PapelUn joli braquage se prépare aux État-Unis

La Casa de Papel» a cartonné partout, sauf dans les pays où l’on parle anglais. Netflix cherche à pallier ce problème.

Manuel Fernandez-valdes

D’abord diffusée sur la chaîne espagnole Antena 3, la série qui raconte l’infiltration de la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre par une bande de malfaiteurs, a ensuite été mise à disposition par Netflix.

C’est ainsi qu’elle connaît un succès international. Enfin, pas tout à fait. Royaume-Uni, États-Unis et Canada ont plus de peine à tomber sous le charme des braqueurs de «La Casa de Papel». Au point que les dirigeants du service de vidéo à la demande ont réfléchi à proposer une version distincte au public anglophone.

Respecter l'ADN de la série

Erik Barmack, responsable des contenus internationaux de Netflix, et Ted Sarandos, directeur des programmes de l’entreprise, ont finalement renoncé à leur idée. «Si nous adaptons une fiction qui n’est pas en anglais aux États-Unis, cela voudrait dire que nous ne considérons pas l’originale comme étant assez importante pour nous. Ça serait se tirer une balle dans le pied», a expliqué le premier à «Vulture».

Sans compter que les téléspectateurs auraient eu tout loisir de comparer les deux versions, et que cela n’aurait pas forcément tourné à l’avantage de celle «made in USA». Les deux hommes semblent avoir trouvé une manière d’attirer les anglophones tout en respectant l’ADN de la série: une saison durant laquelle les héros se rendent aux États-Unis et tentent de s’emparer de la réserve d’or du gouvernement fédéral, qui se trouve à Fort Knox.

(L'essentiel)

Ton opinion