Transfert: Un joueur de Metz se dit «trahi» par le club

Publié

TransfertUn joueur de Metz se dit «trahi» par le club

Fabien Centonze a pris la parole pour dire tout le mal qu'il pense de ses dirigeants après le refus de ces derniers de le transférer à Nantes.

Fabien Centonze n'a joué que deux matches avec Metz cette saison. Pour une expulsion…

Fabien Centonze n'a joué que deux matches avec Metz cette saison. Pour une expulsion…

Les problèmes s'accumulent pour le FC Metz. Après un mercato agité et match chaotique contre Guingamp lundi (4 expulsés, 10 matches de suspension en cumulé et une défaite 6-3), le club va devoir gérer le cas Fabien Centonze. Sur le départ durant tout l'été, le latéral droit de 26 ans est finalement resté au club. À son grand regret.

Dans une interview accordée au site footmercato, le natif de Voiron a dit tout le mal qu'il pensait de ses dirigeants après un transfert avorté au FC Nantes, qui évolue en Ligue 1 et dispute la Ligue Europa cette saison: «Quand j'ai signé à Metz, le président m'avait dit que si un jour un club venait me chercher et que le projet sportif me convenait, il me laisserait partir (…) Je me sens trahi par la direction (…) Le club et en particulier le président Bernard Serin et le directeur sportif Pierre Dréossi n'ont pas respecté leur parole», estime-t-il.

Après un début de saison dernière réussi sur le plan personnel, Fabien Centonze s'est blessé. Il explique avoir tout donné pour le FC Metz, quitte à mettre en danger sa santé physique: «J'ai repris trop tôt pour aider le club à se maintenir en Ligue 1 et j'ai rechuté au bout de 12 minutes contre Montpellier», explique-t-il pour justifier son amertume.

«Il doit faire ce que le club lui demande»

László Bölöni, entraîneur

La sortie de Fabien Centonze fait suite aux propos de l'entraîneur László Bölöni jeudi en conférence de presse, avant le match contre Bastia: «Je crois qu’il a choisi une mauvaise façon d’exprimer son mécontentement. Mais il est un joueur du FC Metz et il doit faire ce que le club lui demande», a-t-il lancé tout en saluant les qualités de footballeur du défenseur: «C'est un très bon joueur (…) Je le considère comme une personne intelligente dont on peut avoir besoin».

Le cas de Fabien Centonze avait suscité l'incompréhension des supporters et observateurs après que le joueur ait fait valoir «un arrêt maladie» pour ne pas prendre part à la rencontre contre Annecy, le 2 septembre dernier.

Ce n'est pas la première fois qu'un joueur de Metz entame un bras de fer avec le club cet été. Écoeuré par son non-transfert à la Sen Italie, Boubacar «Kiki» Kouyaté avait aussi refusé de prendre part au match contre Valenciennes, lors de la 3e journée.

(th)

Ton opinion

3 commentaires