Coronavirus – Un laboratoire aurait trouvé un «remède»

Publié

CoronavirusUn laboratoire aurait trouvé un «remède»

Alors que de nombreux laboratoires, dans le monde entier, cherchent sans relâche un vaccin, un laboratoire chinois aurait mis au point un médicament.

Un médicament en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin.

Un médicament en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin.

AFP/Nicolas Asfouri

Une centaine de laboratoires mondiaux rivalisent pour produire un vaccin contre le nouveau coronavirus, mais en Chine des chercheurs affirment avoir déjà mis au point un traitement à même d'arrêter l'épidémie.

Un médicament en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin («Beida») permettrait non seulement d'accélérer la guérison des malades, mais aussi d'immuniser temporairement contre le Covid-19.

Tests chez les souris

Lors d'un entretien avec l'AFP, Sunney Xie, directeur du Centre d'innovation avancée en génomique de Beida, explique que le traitement marche chez la souris.

Son laboratoire a prélevé des anticorps auprès de 60 patients guéris de la maladie avant de les injecter chez les rongeurs. «Au bout de cinq jours, leur charge virale avait été divisée par 2 500», assure-t-il. «Cela signifie que ce médicament potentiel a un effet thérapeutique».

«La préparation des essais cliniques est en cours», ajoute le chercheur, précisant qu'ils se dérouleront en Australie et dans d'autres pays. «Ce que nous espérons, c'est que ces anticorps deviennent un médicament spécial qui permettra d'arrêter la pandémie», déclare-t-il.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion