Un livre anti-Obama fait un tabac aux Etats-Unis

Publié

Un livre anti-Obama fait un tabac aux États-Unis

Le livre, sorti en librairie au début du mois devrait prendre dès dimanche la première place sur la liste des best-sellers diffusée par le New York Times.

Décrit dans l'ouvrage comme un gauchiste radical, drogué, qui tente de cacher ses "liens étendus avec l'islam", le candidat démocrate n'a pas encore fait de commentaires. (afp)

Décrit dans l'ouvrage comme un gauchiste radical, drogué, qui tente de cacher ses "liens étendus avec l'islam", le candidat démocrate n'a pas encore fait de commentaires. (afp)

"The Obama Nation: leftist politics and the cult of personality" (La nation Obama: gauchisme et culte de la personnalité) décrit le candidat démocrate à la Maison Blanche comme un gauchiste radical, drogué, qui tente de cacher ses "liens étendus avec l'islam".

M. Obama est chrétien mais de nombreux sites d'extrême droite mettent régulièrement en doute sa foi. Le livre décrit aussi le père de M. Obama, originaire du Kenya, comme un "alcoolique polygame". L'auteur de ce pamphlet est Jerome Corsi, un militant conservateur qui avait écrit en 2004 un livre anti-Kerry "Unfit for Command" (Pas apte à diriger) qui accusait John Kerry d'avoir menti sur ses états de service pendant la guerre du Vietnam.

Primauté des individus sur l'État

"The Obama Nation" a été tiré à 475 000 exemplaires et a été commandé en gros par de nombreux groupes conservateurs américains. M. Corsi est l'invité vedette de nombreuses émissions radiotélévisées notamment sur les chaînes conservatrices comme Fox News. Depuis le début août, M. Corsi a bénéficié d'une centaine d'interviews.

"Le but est de battre Obama. Je ne veux pas qu'Obama soit président", a dit M. Corsi interrogé par le New York Times. L'auteur a précisé qu'il ne soutenait pas non plus le républicain John McCain et qu'il avait l'intention de voter pour Chuck Baldwin, le candidat du parti de la Constitution qui prône la primauté des individus sur l'État.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion