Exceptionnel – Un match de foot vire à la folie en Australie

Publié

ExceptionnelUn match de foot vire à la folie en Australie

Deux buts sensationnels, une série de sauvetages miraculeux: la rencontre entre le Macarthur FC et le Western Sydney Wanderers est partie dans tous les sens.

Le Western Sydney Wanderers a signé deux incroyables buts, dont l’un consécutif à une passe acrobatique de Keanu Bacchus.

Le Western Sydney Wanderers a signé deux incroyables buts, dont l’un consécutif à une passe acrobatique de Keanu Bacchus.

DR

Qu’ils soient supporters ou simples observateurs, les (télé)spectateurs du match de championnat australien entre Macarthur et le Western Sydney Wanderers (2-2), ce samedi, n’ont pas perdu leur temps, c’est le moins que l’on puisse dire. Les joueurs leur en ont mis plein les yeux grâce à trois actions improbables en deuxième période.

La première est intervenue à la 52e. Graham Dorrans, milieu de terrain des Wanderers, héritait du ballon dans son camp à la suite d’un corner mal négocié par Macarthur. Il éliminait alors un adversaire sur sa prise de balle et s’en allait seul au but. Puis, arrivé aux 35 mètres, il apercevait le gardien sorti au-delà de sa surface et exécutait un superbe lob qui terminait dans le petit filet, signant le but du 1-1.

Un quart d’heure plus tard, ses coéquipiers - qui, entre-temps, étaient repassés derrière au score - manquaient d’un rien une nouvelle égalisation. Adam Federici, le portier de Macarthur, remportait tout d’abord un face-à-face avec Bruce Kamau, avant de repousser le cuir sur sa ligne. Simon Cox, qui avait suivi, butait sur le dos de l’un de ses partenaires et, dans la foulée, Kwame Yeboah envoyait un missile sur la transversale. Un incroyable sauvetage en quatre temps.

Mais ce n’est rien par rapport au but du 2-2. Sur un corner, Keanu Bacchus déviait le centre d’une subtile talonnade et déposait le ballon sur la tête de Cox au deuxième poteau, qui n’avait plus qu’à le pousser au fond. De quoi sombrer dans l’ivresse.

Le point d’exclamation final d’une rencontre totalement folle.

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion