Snowboard – Un médaillé d'or «ride» dans les rues de Montréal
Publié

SnowboardUn médaillé d'or «ride» dans les rues de Montréal

Sébastien Toutant, tenant du titre en Big Air aux JO 2018, s'est entraîné à sa manière... dans les rues enneigées de la cité canadienne.

La nature a été généreuse avec la ville québécoise ces derniers jours au niveau de l’or blanc. De quoi permettre à Sébastien Toutant, médaillé d'or en Big Air à Pyeongchang en 2018, de préparer les JO de Pékin sans avoir besoin de partir en montagne. Le rideur de 29 ans a sorti son surf des neiges en pleine nuit pour s'amuser sur les trottoirs de Montréal, afin de profiter de la levée du couvre-feu local.

Ces prochaines semaines, le Canadien va défendre son titre en Chine. Il a, en effet, été sélectionné parmi la troupe de 19 «planchistes», pour participer aux JO de 2022. Sept Québécois seront de l'aventure chinoise. Toutant fera partie des favoris de l'épreuve de «descente acrobatique», comme on dit dans le coin francophone de son pays, lui qui reste sur une 5e place en slopestyle à Mammoth Mounatin et une victoire à Calgary. C'est en revanche plus compliqué pour lui, récemment, en Big Air.

«Ce n’était pas évident que j’obtienne ma place, a expliqué Toutant au moment de l'officialisation de sa sélection. Des blessures et l’annulation de quelques compétitions l’an dernier m’ont mis beaucoup de pression à bien performer cette année. Ma victoire en slopestyle à la Coupe du monde de Calgary a fait du bien. J’ai enchaîné avec une cinquième place à Mammoth Mountain lors de la dernière épreuve de sélection. La compétition est féroce et je n’avais pas de place à l’erreur. Quand tu te qualifies au Canada, ça montre toutefois que tu as des chances de médaille aux Jeux.»

Il reste malgré tout optimiste pour Pékin: «Dans le meilleur des mondes, je gagnerais une médaille en Big Air et une en slopestyle. Ça serait très spécial de conserver mon titre en Big Air. Par contre, je n’ai jamais gagné une médaille en slopestyle et ça serait très spécial de monter sur le podium. Mon objectif est d’atterrir en slopestyle. Je n’étais pas loin du podium à Pyeongchang et à Sotchi.»

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion