Santé – Un médicament pour guérir du racisme?

Publié

SantéUn médicament pour guérir du racisme?

Des chercheurs britanniques ont découvert que des pilules utilisées pour lutter contre l'hypertension réduisait aussi la xénophobie inconsciente.

Selon les scientifiques, ces petites pastilles diminuent les attitudes xénophobes. (photo: DR)

Selon les scientifiques, ces petites pastilles diminuent les attitudes xénophobes. (photo: DR)

Le Propranolol. Ce médicament sert à abaisser le rythme cardiaque. Mais pas seulement. Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont découvert que cette pilule avait d'autres vertus.

Une étude a été menée sur «36 hommes d'origine ethnique blanche». Ceux-ci ont été soumis à un test basé sur les préjugés racistes inconscients, après qu'une partie d'entre eux ait ingurgité du Propranolol. Résultat: les hommes ayant pris le médicament ont tenu des propos moins raciaux que les autres.

«Des effets sur d'autres préjugés»

«Nous n'avons d'ailleurs pas voulu chercher à guérir le racisme, précise au Figaro le professeur Julian Savulescu, l'un des coauteurs de l'étude. Nous nous sommes seulement servis de ce médicament pour vérifier l'importance des processus émotionnels sur les attitudes racistes inconscientes.»

«Après ces premiers résultats sur le racisme, nous allons maintenant étudier les effets des émotions sur d'autres préjugés, sur l'appartenance religieuse ou sur l'homosexualité par exemple», a confié la chercheuse Sylvia Terbeck.

(L'essentiel Online/mag)

Ton opinion