Au Vatican – Un #metoo topless en pleine crèche de Noël
Publié

Au VaticanUn #metoo topless en pleine crèche de Noël

Deux militantes des Femen se sont dénudées au milieu de la crèche installée au Vatican pendant la nuit de Noël.

Le groupe féministe explique vouloir continuer à surfer sur la «révolution» du #metoo.

Le groupe féministe explique vouloir continuer à surfer sur la «révolution» du #metoo.

«Marie fait son #MeToo pendant la messe de minuit, à Saint-Pierre de Rome, en plein office du pape François aux cris : 'Assaulted by The Church!' (ndlr: agressée par l'Eglise)». C'est par ce message (voir ci-dessous), posté sur les réseaux sociaux, que le groupe féministe d'origine ukrainienne a annoncé son action symbolique et choc qui a eu lieu durant l'homélie de Noël du pape François.

«Trois activistes ont tour à tour représenté une Marie libre et moderne, dans l'enceinte du Vatican, expliquent les Femen. Si Marie prend la parole à cette date symbolique, c'est pour s’insurger contre les violences perpétrées par les institutions religieuses à l'égard des femmes.»

Le texte évoque toutes les formes de violences faites aux femmes, notamment l'interdiction de l’avortement encore en vigueur dans une vingtaine de pays dont le Vatican: «Nous ne sommes plus à l'ère chrétienne ni au Moyen - Âge», rappelle les féministes en ajoutant «qu'il serait temps que les femmes puissent disposer librement de leur corps.»

Le groupe féministe explique vouloir continuer à surfer sur la «révolution» du #metoo, hashtag lancé pour dénoncer les agressions sexuelles et le harcèlement. «Ne laissons pas cet élan retomber», conclut le communiqué. Un peu plus tard, les Femen ont annoncé que deux militantes arrêtées ont été libérées après une nuit passée avec au poste de police du Vatican.

(L'essentiel)

Ton opinion