Au Luxembourg – Un millier d'élèves en décrochage scolaire
Publié

Au LuxembourgUn millier d'élèves en décrochage scolaire

LUXEMBOURG - Sur près de 40 000 lycéens, un millier a décroché du système scolaire en 2014/2015, selon un rapport publié par le ministère de l'Éducation nationale.

Au Luxembourg, la scolarité est obligatoire jusqu'à 16 ans.

Au Luxembourg, la scolarité est obligatoire jusqu'à 16 ans.

AFP

Lors de l'année académique 2014/2015, 1 007 élèves de l'enseignement post-primaire, sur les 39 759 inscrits, ont avorté leur cursus sans avoir obtenu un diplôme ou une certification finale, selon le 11e rapport sur le décrochage scolaire, publié par le ministère de l'Éducation nationale.

Parmi eux, près de 13% étaient, cette année-là, «sans occupation spécifique». Plus du quart (25,7%), par contre, en ont profité pour rechercher une formation, une école ou un apprentissage, tandis que 10% exerçaient un emploi et 8% étaient à la recherche d'un job. Malgré ces chiffres encourageants, le rapport souligne une tendance plus alarmante: parmi ceux qui ont décroché en 2014/2015, 235 élèves, soit 23,3%, avaient déjà décroché précédemment, s'étaient réinscrits à l'école avant de finalement décrocher à nouveau.

Près de la moitié d'entre eux (48,7%) expliquent avoir quitté l'enseignement parce qu'ils n'ont pas eu accès à la formation désirée ou parce qu'ils n'ont pas trouvé de patron pour leur apprentissage. L'échec scolaire est la troisième cause (22,1%) avancée par les décrocheurs. Les élèves qui ont un retard scolaire de deux ans sont d'ailleurs les plus enclins (30%) à quitter l'école. À noter que les garçons sont plus nombreux (61,3%) que les filles et que la moitié des lycéens décrochent à l'âge de 16 ou 17 ans.

(jd/L'essentiel)

Ton opinion