Rallye/Luxembourg – «Un Monte-Carlo, on le pilote avec humilité»
Publié

Rallye/Luxembourg«Un Monte-Carlo, on le pilote avec humilité»

LUXEMBOURG/MONTE-CARLO - Comme l'an passé, le Belgo-Luxembourgeois Grégoire Munster sera au départ du prestigieux rallye Monte-Carlo, ce jeudi.

«L'essentiel»: Fin prêt pour votre second Monte-Carlo?
Grégoire Munster: C'est un rallye mythique. Je serai peut-être moins impressionné car les conditions me seront plus familières. Mais piloter ici, c'est un rêve de gamin. Ça reste quelque chose d'incroyable.

Comme l'an passé, vous restez sur un succès au rallye hivernal du Dévoluy...
J'ai gagné en expérience depuis le Monte-Carlo 2019. C'était mon troisième rallye avec cette Skoda Fabia R5. Là, ce sera mon huitième. Mais c'est un rallye piégeux et qu'il faut aborder avec humilité.

Quel sera votre objectif?
J'ai fait deux manches WRC l'an passé (Monte-Carlo et Finlande), je n'ai pas pu terminer sans passer par le Super rallye (repêchage). L'objectif n° 1 sera de rallier l'arrivée. Et si on peut faire de bons temps...

Vous roulerez en WRC3 avec les R5 privées. Côtoierez-vous les stars du WRC?
Ils partent avant nous, mais nous roulons vraiment sur les mêmes spéciales.

Vous étudiez en Belgique. Rentrez-vous régulièrement au Luxembourg?
Ma mère vit à Doncols et je reviens dix à quinze fois par an. Mais en 2019 j'ai disputé 20 rallyes. Je suis bien pris.

Pourriez-vous faire tout le calendrier WRC?
Cela coûte cher et il faut des soutiens. Une manche en championnat de Belgique c'est 30 000 à 35 000 euros. En WRC3 c'est le double! Grâce à un partenaire, je devrais rouler le championnat belge 2020 dans un team officiel. Et des manches en WRC3.

Votre père, Bernard, est un soutien précieux...
Grâce à son team (BMA), je roule des voitures à prix coûtant. C'est un sacré avantage.

Quel serait votre rêve?
Piloter face aux meilleurs. J'ai 21 ans, je suis encore jeune, et je ferai tout pour y arriver.

(Recueilli par Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion