Un mort chez Arcelor-Liège
Publié

Un mort chez Arcelor-Liège

Un ouvrier a été tué, un second est dans un état critique après avoir été brûlé à 90%, hier, à l'aciérie ArcelorMittal de Chertal, située à Oupeye, au nord de Liège. L'accident s'est passé à 10 h 35, dans la salle des pompes.

Les deux hommes repeignaient une conduite d'eau réparée la veille. Sur place, les pompiers ont détecté une forte concentration d’oxygène. Une fuite pourrait être la cause de l'accident, provoquant une auto-combustion en réagissant avec la peinture. À la demande des ouvriers, la production a été stoppée. Une cellule psychologique a été mise en place.

Le dernier accident mortel au sein d’ArcelorMittal Liège remonte au mois de juin 2007, au haut-fourneau B d’Ougrée.

Ton opinion