Norvège – Un nouveau Breivik arrêté par la police?
Publié

NorvègeUn nouveau Breivik arrêté par la police?

Un jeune homme a été arrêté après avoir diffusé sur Internet une vidéo menaçante contre les autorités du pays, encore sous le choc après les attaques d'Anders Behring Breivik au mois de juillet.

L'attaque de Breivik a traumatisé la Norvège. (AFP)

L'attaque de Breivik a traumatisé la Norvège. (AFP)

Un homme, présenté comme étant proche des milieux musulmans opposés à l'engagement de la Norvège en Afghanistan, a été arrêté vendredi près d'Oslo après avoir mis en ligne une vidéo menaçante à l'encontre de hauts responsables et des soldats norvégiens, a annoncé la police.

Âgé de 21 ans et originaire d'Amérique latine selon les médias, le jeune homme de nationalité norvégienne reconnaît avoir produit et diffusé la vidéo postée en début de semaine sur YouTube, a indiqué son avocat.

Liberté d'expression?

«Mon client estime que cette vidéo ne contient pas de menaces, mais qu'elle est un mode d'expression légale», a déclaré John Christian Elden, cité par l'agence norvégienne de presse NTB.

Supprimé depuis, le film d'environ cinq minutes est en fait une succession de photos montrant de hauts responsables - le prince héritier, le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères - et des soldats norvégiens de l'Isaf, la force de l'OTAN en Afghanistan.

«Oh Allah, détruis-les»

En fond sonore, une chanson en arabe proclame notamment, selon des sous-titres norvégiens : «Oh Allah, détruis-les et fais en sorte qu'ils souffrent».

La vidéo a été diffusée en connexion avec une manifestation ce vendredi à Oslo de musulmans opposés à la présence des quelque 400 soldats norvégiens en Afghanistan.

Alors que les organisateurs disaient attendre plus de 500 personnes, la manifestation devant le Parlement n'a réuni qu'une petite poignée de militants, beaucoup moins nombreux que les policiers et les journalistes dépêchés sur place.

L'islamisme radical demeure la principale menace visant la Norvège, théâtre le 22 juillet dernier de deux sanglantes attaques commises par l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, hostile à l'«invasion musulmane» de l'Europe, a estimé mardi le renseignement intérieur norvégien (PST) dans son évaluation annuelle des risques.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion