Au Luxembourg: Un nouveau centre de formation pour les métiers de l'IT
Publié

Au LuxembourgUn nouveau centre de formation pour les métiers de l'IT

BELVAL – Pour répondre aux besoins du marché du travail luxembourgeois en compétences numériques, le «Digital Learning Hub» (DLH) a été lancé lundi par le ministre de l’Éducation nationale, Claude Meisch, qui a présenté les premiers organismes de formation.

Quatre organismes de formation ont pris leurs quartiers au Digital Learning Hub, présenté par le ministre de l'Éducation Claude Meisch.

Quatre organismes de formation ont pris leurs quartiers au Digital Learning Hub, présenté par le ministre de l'Éducation Claude Meisch.

«Tout le monde a déjà entendu parler de blockchain, mais quand on demande d’expliquer, c’est plus compliqué» note Fabrice Croiseaux, CEO d'Intech, et responsable du Luxembourg Blockchain Lab, l’un des quatre organismes de formation qui a pris ses quartiers au Digital Learning Hub, le nouveau centre de formation moderne inauguré lundi en présence du ministre de l’Education, Claude Meisch, à Belval.

Sur deux étages, dans le bâtiment des Terres Rouges, jusqu’à 400 apprenants de tous les horizons pourront désormais se former aux compétences numériques. La renommée École 42, pour le codage, sera la tête de gondole des formations proposées. Securitymadein.lu (cybersécurité) et la Design Thinking School compléteront l’offre de formation pour tenter de pallier le manque de compétences du secteur de l’IT observé au Luxembourg.

3500 postes vacants dans l’IT

«Pour le moment, il y a quatre acteurs, mais peut-être que d’autres organismes de formation viendront s’ajouter» a expliqué Claude Meisch, qui précise que le Digital Learning Hub accueillera un public très varié. Demandeurs d’emploi, jeunes décrocheurs, séniors, personnes en phase de réorientation mais également les entreprises pourront venir suivre les différentes formations dispensées.

Des échanges ont déjà eu lieu en amont et se poursuivront entre des les acteurs du DLH et les entreprises et administrations qui recrutent. «La philosophie, c'est que le DLH rassemble des acteurs qui proposent des compétences spécifiques, qui connaissent les besoins des entreprises, et qui puissent y répondre rapidement» a ajouté Claude Meisch. L'Adem dénombrait en 2021 près de 3500 postes vacants dans le secteur de l'IT, un chiffre en augmentation de 44% par rapport à 2020.

Formation de codage gratuite

Environ la moitié des postes relèvent du domaine de l'ingénierie du logiciel (développeur web, analyste-programmeur, développeur d'application. En moyenne, un poste sur deux ne trouve pas preneur. Le ministère de l'Enseignement supérieur note que le nombre d'étudiants en IT augmente, mais qu'il reste encore insuffisant pour satisfaire la demande.

Les formations du DLH sont ouvertes à toutes les personnes à partir de 18 ans, qu'elles résident ou non au Luxembourg, et n’exigent aucun diplôme ou qualification. L’École 42, une école de programmation déjà présente dans plus de 20 pays, sera gratuite et accessible 24h/24 et 7j/7. Le début des formations est prévu le 31 mai. Pour en savoir plus, le DLH organise ses portes ouvertes les 2 et 3 juin.

Ton opinion

0 commentaires