Covid-19 – Un nouveau sous-variant du Delta en pole au Luxembourg
Publié

Covid-19Un nouveau sous-variant du Delta en pole au Luxembourg

LUXEMBOURG - Un nouveau sous-variant du Delta s'est imposé en une semaine au Luxembourg. Que cela signifie-t-il?

Le LNS effectue des séquençages pour identifier les variants et sous-variants.

Le LNS effectue des séquençages pour identifier les variants et sous-variants.

Editpress

Apparu il y a plusieurs mois en Inde, le variant Delta du Covid-19 a progressivement gagné l'Europe avant de devenir ultramajoritaire. À l'heure actuelle, celui qui était appelé «le variant indien» constitue 100% des séquençages effectués au Luxembourg. En clair, seul le variant Delta circule actuellement au Luxembourg.

«C'est la même chose partout en Europe, et les autorités de santé observent avec attention ce qui se passe dans les pays voisins», explique un spécialiste en microbiologie interrogé par «L'essentiel». Réputé plus contagieux, «autant que la varicelle», dixit la principale agence de santé américaine, le variant Delta est devenu tellement majoritaire que sa prépondérance ne suscite même plus l'intérêt.

En revanche, les sous-variants du Delta sont étudiés avec attention. D'autant que ceux-ci évoluent continuellement. Signe de ces changements rapides, le sous-lignage AY.43 est désormais le plus fréquent au Luxembourg (35,5% des cas), alors qu'il n'était jamais apparu jusqu'alors, devant le B.1.617.2 (28,9%). Ce dernier était encore majoritaire la semaine passée avec 62,5% des cas. «C'est normal, le virus mute en permanence, et tous les deux mois environ, de nouveaux sous-variants apparaissent», explique notre interlocuteur.

Un nouveau variant en Bretagne

Rien ne dit toutefois que ces nouvelles souches sont davantage contagieuses ou plus résistantes au vaccin. Pour cela, il s'agit avant tout de suivre les actualités de l'OMS sur les variants d'intérêt. Plusieurs ont été listés, mais tous n'ont pas fait les dégâts annoncés, malgré des craintes légitimes. Pour mémoire, le Luxembourg a été marqué par plusieurs vagues de variants, de la souche originelle au variant indien en passant par le britannique.

Doit-on s'attendre à l'émergence de nouveaux variants? C'est fort probable. Très récemment, un nouveau variant qui ne correspond à aucun autre identifié à été repéré en Bretagne, en France. 24 personnes, dont 18 enfants d'une école élémentaire, ont été contaminées. Suite à des analyses effectuées à l'Institut Pasteur, les autorités de santé ont pu identifier le patient 0, un homme originaire de Nantes. Mais la souche de ce variant a été importée après un voyage en Afrique, indique l'Agence régionale de santé. Arrivera-t-il un jour au Luxembourg? Difficile de l'établir avec certitude. Cela dépendra de sa résistance et de sa capacité à supplanter les autres variants. Comme le variant Delta l'a fait courant 2021.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion