Négociations au Luxembourg – Un nouvel accord pour la fonction publique

Publié

Négociations au LuxembourgUn nouvel accord pour la fonction publique

LUXEMBOURG - Les oppositions formelles entre l’État et les syndicats ont été réglées ce jeudi. L'accord prévoit notamment un volet salarial. Les projets de loi seront soumis au vote le 24 mars.

Les neuf projets de loi seront soumis au vote le 24 mars.

Les neuf projets de loi seront soumis au vote le 24 mars.

Editpress

Après un accord global entre l’État et les syndicats concernant la fonction publique, signé sous le gouvernement de Jean-Claude Juncker (CSV), restaient des oppositions formelles à régler. Les parties ont finalement réussi à se mettre d’accord, a indiqué ce jeudi le député Yves Cruchten (LSAP), contacté par L’essentiel. Les points négociés feront l’objet de neuf projets de loi, qui seront soumis au vote le 24 mars.

Parmi les principales nouveautés, des nouveautés de carrière pour les fonctionnaires. L’accord prévoit une évaluation des employés de l’État et une gestion du personnel en fonction d’objectifs préétablis. Les carrières des travailleurs de la fonction publique seront aussi adaptées en fonction des diplômes, ce qui aboutit à la création de carrières intermédiaires. Aujourd’hui, les titulaires de bachelors dénoncent le fait que leur diplôme ne soit pas reconnu dans les carrières de l’État.

Enfin, l’accord comprend un volet salarial. Les fonctionnaires, les agents communaux et les agents de l’État verront leurs salaires progresser de 2,2%, en plus d’une prime exceptionnelle de 0,9%. La Confédération générale de la fonction publique (CGFP) s'est réjoui de l'accord, qu'elle appelait de ses vœux depuis plusieurs années.

(jg/L'essentiel avec jw)

Ton opinion