Santé au Luxembourg – Un objectif de 95 000 vaccins par semaine

Publié

Santé au LuxembourgUn objectif de 95 000 vaccins par semaine

LUXEMBOURG – Le Premier ministre Xavier Bettel veut augmenter la cadence de vaccination, ces prochaines semaines. Mais tout dépend de l'arrivage des doses.

Le gouvernement a adapté sa stratégie pour accélérer la cadence de vaccination.

Le gouvernement a adapté sa stratégie pour accélérer la cadence de vaccination.

Fabrizio Pizzolante

Le gouvernement veut accélérer la vaccination contre le Covid-19. Poussé par l’opposition à s’expliquer, le Premier ministre Xavier Bettel (DP) a fixé vendredi de nouveaux objectifs, plutôt ambitieux. Le chef du gouvernement vise «au total plus de 95 000 personnes vaccinées par semaine», en comptant toutes les structures comme les centres de vaccination ou encore les cabinets médicaux.

Xavier Bettel a cependant insisté sur les incertitudes actuelles dans la réception des doses. «Nous vaccinerions deux fois plus à la Halle Victor-Hugo si nous avions les doses», a-t-il déploré, après avoir annoncé un retard de livraisons des doses d’AstraZeneca, pour les deux semaines à venir. «Celles du deuxième trimestre pourraient aussi être réduites», a indiqué le laboratoire au gouvernement luxembourgeois.

Moins de stock

En revanche, Pfizer-Biontech offre «davantage de garanties», avec des livraisons au contraire augmentées. À tel point que la décision a été prise de ne plus stocker que 25% des doses de ce vaccin en vue d’une deuxième injection, contre 50% jusqu’à présent. «C’est un risque, j’en suis conscient, mais c’est aussi un pas important dans la bonne direction», a déclaré le Premier ministre.

L’exécutif compte également sur l’arrivée du vaccin Johnson & Johnson, dont l’utilisation devrait débuter en avril. «Il n’y a qu’une seule dose, pas de rappel, donc cela facilite grandement la logistique», a avancé Xavier Bettel. L’augmentation de la cadence devrait permettre d’immuniser «30 000 personnes de plus d’ici fin avril». Soit environ 73 000 pour le seul mois d’avril, à peu près autant que depuis le début de la campagne.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion