Un ouvrier de Ceratizit grièvement brûlé

Publié

Un ouvrier de Ceratizit grièvement brûlé

Erreur humaine grave à l’usine de Holzem. Un supérieur hiérarchique aurait débranché le mauvais four avant l’intervention du technicien spécialisé.

L’ouvrier devait intervenir à 8h15, mercredi matin, sur un des fours de l’usine de Ceratizit de Holzem. «Avant de démonter l’alimentation électrique de l’appareil, il a demandé au supérieur qui l’accompagnait si le courant avait été interrompu, a raconté à L’essentiel une source proche de l’entreprise. Le supérieur lui a confirmé qu’il l’avait fait lui-même.» En fait, ce dernier avait débranché le mauvais four, a confirmé la police grand-ducale.

«Quand le pauvre technicien a ouvert l’armoire électrique du four, il s’est pris 400 volts, continue la même source. Il n’a pas perdu connaissance, il est resté debout. Mais il était tout rouge.» D’après cette source, l’ouvrier souffre de blessures au second degré sur les bras et au premier degré à la tête. Il a été transporté au centre des grands brûlés de Metz.

Le dernier incident au sein de l’usine remonterait à deux ans, d’après la source contactée par L’essentiel. Ceratizit emploie un millier de personnes au Luxembourg.

Guillaume Guichard / lessentiel.lu

Ton opinion