Catastrophe en Chine – Un pan de montagne s'effondre sur un village

Publié

Catastrophe en ChineUn pan de montagne s'effondre sur un village

Un énorme glissement de terrain a enseveli des dizaines d'habitations, samedi matin dans la province du Sichuan. Les secours tentaient de retrouver près de 150 personnes.

Cinq corps ont été retirés des décombres mais plus de 120 personnes restaient disparues après un glissement de terrain qui a anéanti samedi un village du sud-ouest de la Chine, où les secouristes recherchent toujours des survivants. Le bourg isolé de Xinmo a été englouti à 5h45 heure locale après l'effondrement d'un pan de montagne dans la province du Sichuan, ont indiqué les autorités locales. Les dépouilles de cinq personnes ont été retrouvées, a déclaré à la télévision publique CCTV Wu Xiaobin, un chef local des pompiers, devant un paysage de désolation fait de roches grises.

Un couple et son bébé âgé d'un mois ont été secourus et conduits à l'hôpital, ont indiqué les autorités de la ville proche de Maoxian sur un réseau social. Un autre survivant a été repéré et les opérations pour tenter de le sauver sont toujours en cours. La télévision montrait des images en direct de très nombreux secouristes et civils vêtus de coupe-vents ou munis de parapluies, debout sur d'énormes rochers, tandis que plusieurs pelleteuses orange et jaune tentaient de dégager des débris.

Des victimes ensevelies sous «plusieurs dizaines de tonnes de roches»

Plus de 120 personnes sont encore disparues et 62 maisons ont été englouties, selon un bilan des autorités. Un précédent décompte des médias officiels faisait état de 141 disparus et 46 habitations touchées. Plus de 300 policiers, militaires et pompiers sont actuellement présents sur les lieux, selon l'agence officielle Chine nouvelle. Quelque 500 autres pompiers étaient en route avec une quinzaine de chiens de recherche et des médecins légistes. Des hélicoptères vont également acheminer du matériel médical.

Les recherches s’annoncent compliquées car la pluie devrait continuer à tomber jusqu'à samedi soir, ont indiqué les services météo. Par ailleurs, les débris ont bouché le lit d'une rivière et bloqué près de deux kilomètres de route dans cette zone difficile d'accès. Autre difficulté: les victimes sont ensevelies sous «plusieurs dizaines de tonnes de roches», a estimé à la télévision Chen Tiebo, un capitaine de la police militaire dans la préfecture autonome tibétaine et qiang d'Aba, où s'est déroulé le drame.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion