Publié

Un projet en tête ?

Construisez votre avenir, préparez votre projet immobilier et bénéficiez de déductions fiscales

Vous avez certainement déjà entendu parler du compte épargne logement et de l’intérêt fiscal qu’il représente. Mais connaissez-vous son fonctionnement et ses avantages ?

Une combinaison de l’épargne et de l’emprunt avec des avantages fiscaux

«Une solution simple qui plait à votre portefeuille et àvotre logement »

Bob Schmit, Product Manager Epargne Logement, BIL

Un contrat d’épargne logement est un produit visant à faire épargner le souscripteur dans le but d’obtenir un prêt destiné à financer l’achat de son habitation principale ou les travaux qui y seront réalisés. Le prêt sera équivalent au montant économisé. Ainsi, en épargnant, vous pouvez obtenir un crédit à des conditions avantageuses pour acquérir votre futur logement ou réaliser des travaux.

Le contrat comporte trois phases différentes : la phase d’épargne avec des versements mensuels réguliers; la phase d’attribution avec le versement de la totalité de l’épargne-logement qui se compose de la somme épargnée et du montant prêté; et la phase de prêt pour son remboursement. Bien entendu, l’épargne peut aussi être versée sans contracter d’emprunt.

Pourquoi le compte épargne logement est-il avantageux ?

Le contrat d’épargne logement présente plusieurs avantages. Les intérêts versés chaque année sont exempts d’impôt (intérêts bonifiés au Grand-Duché de Luxembourg) et le souscripteur est assuré d’obtenir un crédit au bout de la période définie, à un taux connu à l’avance.

Mais l’atout principal du compte épargne logement est qu’il est déductible des impôts.

Les avantages fiscaux

Dans la plupart des cas, le contrat est souscrit pour une durée minimale de dix ans et toutes les cotisations versées pendant ces dix ans sont déductibles des impôts.

Les primes et les cotisations versées dans le cadre du compte épargne logement sont déductibles :

  • jusqu’à 1.344 € si le souscripteur est âgé de 18 à 40 ans ;

  • jusqu’à 672 € si le souscripteur a plus de 40 ans.

Ce montant est majoré par le nombre de personnes faisant partie du ménage.

Depuis la réforme fiscale de 2017, les conditions d'utilisation du montant de l'épargne sont devenues strictes. L'argent doit être utilisé pour financer la construction, la transformation ou la rénovation d’une résidence principale ou pour rembourser un prêt immobilier. Il n'est pas permis de financer un bien autre que la résidence principale, ni à financer l'achat de biens dits «meubles»; (canapé, tables, chaises, cuisine, etc.).

Bon à savoir pour les frontaliers français et belges

Si les contribuables résidents et frontaliers peuvent souscrire un compte épargne logement au Luxembourg et bénéficier des déductions fiscales, l’attribution du crédit à l’échéance ne se fait que pour des biens situés au Luxembourg ou en Allemagne.

Si vous habitez déjà dans votre résidence principale et que vous envisagez, dans le futur, d’effectuer des travaux, vous pourrez sans problème utiliser les fonds épargnés pour transformer votre bien immobilier à l’échéance du contrat d’épargne logement, et ce, quelle que soit la localisation du bien.

En revanche, si vous souscrivez un contrat d’épargne logement dans le but de financer votre habitation principale et que vous demandez le crédit à l’échéance du contrat, le bien devra se situer soit au Luxembourg, soit en Allemagne. Les maisons-mères des caisses d’épargne logement étant situées en Allemagne, elles n’acceptent pas de faire d’hypothèques sur des maisons ou appartements situés en Belgique ou en France.

Pour en savoir plus sur le compte épargne logement ou découvrir les autres produits fiscaux, visitez bil.com/produitsfiscaux ou simulez d’autres déductions possibles au deductionsfiscales.lu.

Découvrez d'autres informations utiles sur la gestion de vos finances ou la réalisation de vos projets sur le site www.my-life.lu