«House of training» Luxembourg – Un rapprochement autour de la formation

Publié

«House of training» LuxembourgUn rapprochement autour de la formation

LUXEMBOURG – La Chambre de commerce et l'ABBL regroupent leurs offres de formation en une «House of training», préalable à la création d'une maison de la formation du patronat.

La Chambre de commerce et l'ABBL regroupent leurs offres de formation en une «House of training».

La Chambre de commerce et l'ABBL regroupent leurs offres de formation en une «House of training».

L'essentiel

«House of training». C'est sous cette nouvelle marque que la Chambre de commerce et l'Association des banques et banquiers Luxembourg (ABBL) unissent leurs efforts en matière de formation professionnelle continue (tout au long de la vie). Expliquant que ce marché est «de plus en plus concurrentiel et de plus en plus réglementé», il s'est avéré nécessaire de rechercher des partenariats «pour créer des synergies et réaliser des économies d'échelle (back office, administration, etc)» au profit de la qualité des formations, a justifié ce mercredi Michel Wurth, président de la Chambre de commerce.

Concrètement, l'IFBL (Institut de formation bancaire du Luxembourg, créé en 1990 par les acteurs du secteur bancaire) et la LSC (ex-IFCC, créée par la Chambre de commerce) regroupent leurs offres de formation continue sous cette nouvelle enseigne. Les deux organismes ne feront plus qu'un à partir de 2016, quand sera lancée une structure de formation autonome et juridiquement indépendante. D'ici là, la House of training disposera de deux commissions consultatives sectorielles, une pour les secteurs propres à l'ABBL, l'autre pour les non-bancaires représentés par la Chambre de commerce.

Une «maison de la formation du patronat»

Les premiers catalogues à l'effigie de la nouvelle identité ont été éditées et un site Internet commun a été lancé (www.houseoftraining.lu). Mais pour l'année 2015, les deux offres sont encore distinctes. La LSC propose 27 nouvelles formations avec «en vedette», Ressources humaines et Innovation et créativité. L'ouverture se fait vers les formations en langue allemande dans les domaines «droit», «propriété intellectuelle» et «marketing, communication et gestion commerciale». L'offre 2015 de l'IFBL se décline, elle, en 450 cours «à la carte» pour 25 programmes certifiants, dans les domaines, entres autres du private et corporate banking, les fonds d'investissement, les marchés des capitaux, etc. Avec l'espoir de créer des passerelles entre les clientèles des deux entités.

À travers ce rapprochement, les deux organisations entendent aller vers une «maison de la formation du patronat». Avec, parmi les trois missions centrales retenues, l'ambition de «collaborer avec les acteurs partenaires (fédérations, associations professionnelles, institutions publiques...) afin d'agir en tant que plateforme de compétences».

(Mathieu Vacon/L’essentiel)

Ton opinion