Publié

Contrôles au LuxembourgUn restaurant et un bar recevaient des clients

DIFFERDANGE/ESCH - La police a dressé quelque 150 contraventions pour non-respect des règles sanitaires. Deux établissements étaient ouverts illégalement.

Deux établissements recevaient des clients.

Deux établissements recevaient des clients.

Comme depuis le début de la pandémie, la police a multiplié les contrôles, la semaine dernière. En tout, quelque 400 contrôles ont été effectués. Et les contrevenants sont nombreux, avec environ 150 verbalisations dressées en sept jours. Selon la police, dans 90% des cas, ces amendes concernent le non-respect du couvre-feu, qui court toujours entre 23h et 6h du matin.

En outre, 17 procès-verbaux et rapports ont été dressés pour, par exemple, des mineurs qui dérogeaient aux règles sur les rassemblements privés ou pour des restaurants qui n'ont pas respecté la réglementation en vigueur. Ainsi, deux établissements se sont fait pincer avec des clients. Le 5 février, à Differdange, les policiers ont trouvé des gens en train de manger dans un restaurant, ce qui est contraire aux restrictions en cours. Les convives ont été verbalisés et un rapport sur le restaurant a été fait.

À Esch-sur-Alzette, c'est un café qui recevait du monde, dans la nuit de samedi à dimanche dernier. En tout, six personnes s'y trouvaient et buvaient des boissons alcoolisés, rapporte la police. Là aussi, les clients ont été verbalisés et un rapport a été dressé. Pour rappel, les établissements qui transigent avec les règles s'exposent à une amende de 4 000 euros, doublée en cas de récidive, voire à une fermeture administrative. Ça fait cher la soirée d'ouverture illégale...

(L'essentiel)

Ton opinion