Test auto – Un sage ce XC90 T8 hybride

Publié

Test autoUn sage ce XC90 T8 hybride

En version T8,

le gros SUV de Volvo peut quasiment tout faire avec une consommation et des émissions limitées.

Présentation impeccable et impression d’espace, ce XC90 se distingue par son levier de commande de boîte en cristal. Un immense écran regroupe la quasi-totalité des commandes. Une interface qui se manipule comme un smartphone.

Présentation impeccable et impression d’espace, ce XC90 se distingue par son levier de commande de boîte en cristal. Un immense écran regroupe la quasi-totalité des commandes. Une interface qui se manipule comme un smartphone.

Il se faufile dans le trafic sans un bruit, double en un clin d’œil et transporte sept personnes. Le XC90, le gros SUV de Volvo, est un beau jouet en T8, une version hybride rechargeable très efficace.

Pas moins de 407 chevaux, 640 Nm de couple, le 0 à 100 en juste 5,6 secondes, le XC90 T8 n'est pas une banale voiture «verte» de 2,3 tonnes, mesurant près de 5 mètres et offrant sept places.

Puisque la marque suédoise a abandonné les 5 cylindres maison et renoncé aux V8 d’origine Yamaha, les 4 cylindres font l'affaire et on doit s'en contenter même si le son du moteur en devient banal.

Sur ce T8, le 4 cylindres 2.0 reçoit un compresseur et un turbo pour mieux donner à tous les régimes. Cela permet d'obtenir une puissance de 320 ch à 5 700 tr/min, à laquelle se joint le moteur électrique de 87 ch placé au niveau de l’essieu arrière. La transmission est confiée à une boîte Geartronic 8 vitesses, aidée d’un alterno-démarreur.

Malgré un gabarit forcément imposant, ce XC90 T8 se conduit aisément. Les 240 Nm électriques disponibles suffisent pour démarrer jusqu’à atteindre 125 km/h maxi sur voie rapide. Cinq modes sont sélectionnables, dont l'un (Pure) permet de profiter au maximum du fonctionnement à l’électrique tandis qu'un autre (Save) privilégie l’accumulation d’énergie dans la batterie en prévision d’un trajet urbain.

Un mode 4x4 «off road», avec une hauteur de caisse augmentée, est permis par la suspension pneumatique qui offre un remarquable confort de roulement. Dommage que la direction très assistée offre un ressenti qui se montre finalement très limité.

Si la consommation annoncée de 2,1 l/100 km n'est que théorique, ce T8 sait rester très sage. À condition bien sûr de le rouler comme un hybride rechargeable aux choix techniques originaux, et non comme le bolide qu'il peut être.

(Denis Berche/L'essentiel)

Fiche

Modèle essayé: Volvo XC90 T8 hybride essence rechargeable

Moteur: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 1 969 cm3

Puissance: 407 ch à 5 700 tr/min

Couple: 640 Nm à partir de 2 200 tr/min

Boîte de vitesses: auto à 8 rapports

0 à 100 km/h: 5,6 s

Vitesse maxi: 230 km/h

Dimensions: 4,95 m de long; 2,01 m de large; 1,77 m de haut

Empattement: 2,98 m

Volume de coffre: mini 692 litres; maxi 1 868 litres

Poids: 2 343 kg

Émissions de CO2: 49 g/km

Consommation: 2,1 litres aux 100 km

Tarif de base: 77 987 euros

Les Plus...

Consommation maîtrisée

Très grand confort

Douceur de fonctionnement

Qualité de présentation

... et les moins

Comportement un peu pataud

Sonorité moteur banale

Réservoir de 50 litres

Tarif pas donné

Ton opinion