Concert à la Rockhal – Un show qui remontait le temps
Publié

Concert à la RockhalUn show qui remontait le temps

ESCH-BELVAL - Les anciens Bob Dylan et Mark Knopfler ont rempli la salle de la Rockhal, vendredi soir.

Bob Dylan porte son chapeau bien vissé sur le crâne, pour cacher les marques du temps.

Bob Dylan porte son chapeau bien vissé sur le crâne, pour cacher les marques du temps.

AFP

Plus de 6 000 personnes sont venues voir Dylan et Knopfler. Et pas que des fans de la première heure. L'âge du public s'étale des ados curieux de cette musique rétro aux plus vieux. Dylan, le mythe au demi-siècle de carrière, est désormais accompagné, sur ses tournées, de l'ancien leader de Dire Straits, Mark Knopfler.
Ce dernier occupe la scène le premier, comme une première partie de luxe.

Sa voix est restée la même, reconnaissable entre mille, mais le style, lui, a radicalement changé. Les mélodies sont bien plus douces, profondes et sont plus des ballades que du rock comme à l'époque. Par moment, il plonge même dans le folk, façon musique de pub irlandais.
Bob Dylan, qui lui succède un peu trop rapidement sur scène, n'a lui absolument pas changé de style. La voix, en revanche, est sacrément abîmée.

Mais Dylan sait s'entourer de musiciens fantastiques, gratte toujours aussi bien sa guitare et son harmonica reste le même. L'ambiance est là. Sur scène, du moins. Dans le public, c'est plus mou! Il faut dire que Bob Dylan ne communique pas beaucoup. Il monte sur scène, enchaîne ses titres et... s'en va, au bout d'un peu plus d'une heure de show, avec tout juste un «thank you fans!», lancé au public avant de présenter ses musiciens. Au final, peu de titres connus des deux hommes, plutôt un concert pour les fins amateurs des deux légendes. Ou pour ceux qui avaient envie de découvrir la face cachée de leur art.

Jérôme Wiss

Ton opinion