Wanted – Un site web pour retrouver les criminels
Publié

WantedUn site web pour retrouver les criminels

Une association britannique et Scotland Yard ont lancé lundi un nouveau site Internet qui permet de retrouver les personnes recherchées dans chaque quartier de Londres, afin d'aider la police à les appréhender.

Une page du site «crimestoppers-uk.org».

Une page du site «crimestoppers-uk.org».

dr

Le site interactif permet de cliquer sur n'importe quel arrondissement londonien et d'avoir la liste des personnes recherchées qui y avaient leur dernière adresse connue ou qui, par exemple, se sont enfuies d'une prison située à cet endroit.

S'affiche alors une page avec photos et détails, notamment sur l'âge et les raisons pour lesquelles la personne est recherchée. Un numéro vert est également inscrit, afin de contacter la police pour lui donner d'éventuelles informations. Une recherche par type de crimes (vols, agressions sexuelles, meurtres...) est également possible.

Le site «crimestoppers-uk.org» est lancé conjointement par la police métropolitaine londonienne, alias Scotland Yard, et l'organisation sans but lucratif Crimestoppers, spécialisée dans la lutte contre la criminalité.

«Nous aurons toujours besoin de l'aide de la population»

«La police travaille sans relâche afin d'appréhender des personnes qui se sont rendu coupables de crimes ou qui sont soupçonnées de crimes, mais nous aurons toujours besoin de l'aide de la population. Ce nouveau site contient plus d'informations que jamais auparavant, permettant à la population de rechercher par crime et par localisation», a estimé le directeur adjoint du MPS, Tim Godwin.

«Je recommande fortement à la population de se rendre sur le site afin de voir si elle reconnaît quelqu'un et faire passer l'information que vous pourriez avoir à Crimestoppers», a ajouté Michael Ashcroft, fondateur et président de Crimestoppers.

lessentiel.lu avec AFP

Chaque jour, 21 personnes sont interpellées et inculpées grâce à des informations recueillies auprès de la population par Crimestoppers, selon la police.

Ton opinion