Evacuation de populations – Un supertyphon se dirige droit sur les Philippines

Publié

Évacuation de populationsUn supertyphon se dirige droit sur les Philippines

Le centre de l'archipel, déjà éprouvé par un tremblement de terre meurtrier mi-octobre, se préparait jeudi à l'arrivée de la violente tempête Haiyan qui devrait toucher terre vendredi.

Selon les autorités, qui organisent des évacuations de la population, les rafales pourraient dépasser les 300 km/h à terre et causer de graves dégâts dans le centre et le sud de l'archipel. «C'est un typhon très dangereux. Les responsables locaux savent quelles sont les zones les plus vulnérables et ont demandé à ce qu'elles soient évacuées», a déclaré Glaiza Escullar, de l'agence nationale de météorologie.

En outre, il n'y a quasiment pas de montagnes sur sa trajectoire, ce qui aurait permis d'atténuer sa force rapidement, a ajouté le météorologue. Jeudi matin, Haiyan, qui se trouve au-dessus de l'océan Pacifique, enregistrait des vents réguliers de 278 km/h et des rafales de 333 km/h, selon le centre de surveillance conjoint des typhons de la Marine américaine.

5 000 personnes toujours logées sous des tentes

Chaque année, les Philippines sont balayées par une vingtaine de grosses tempêtes ou typhons, généralement entre juin et octobre. Si Haiyan ne faiblit pas avant de toucher terre, il sera le plus violent à frapper l'archipel cette année. Pour le moment, la tempête gagne de la vigueur, selon l'agence météo. Haiyan, dont le front excède les 600 km, devrait frapper les zones touchées par un séisme mi-octobre, qui avait tué quelque 200 personnes, dans le centre des Philippines.

Environ 5 000 personnes, dont le logement a été détruit, s'abritent encore sous des tentes. «Le gouverneur de la province a ordonné aux responsables locaux de s'assurer que ces personnes vivant sous des tentes et ceux habitant dans des zones vulnérables aux inondations soient évacuées», a indiqué l'administrateur de la province de Bohol, Alfonso Damalerio. Des évacuations ont également été ordonnées dans les zones les plus basses de l'île de Mindanao (sud). Il est prévu que Haiyan touche l'île de Samar (à 600 km au sud-est de Manille) vendredi matin heure locale (1h GMT). Plusieurs destinations prisées des touristes, telles que Boracay et Bohol, se trouvent sur le trajet de la tempête.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion