A Nancy – Un suspect relâché dans l'affaire de l'homme égorgé

Publié

À NancyUn suspect relâché dans l'affaire de l'homme égorgé

NANCY - Un homme, interpellé après la mort d'un trentenaire, poignardé à la gorge lundi soir, à Nancy, a été mis hors de cause mardi, lors de sa garde à vue.

Un suspect «dont l'aspect physique semblait correspondre à la description faite par le principal témoin» a été interrogé puis relâché.

Un suspect «dont l'aspect physique semblait correspondre à la description faite par le principal témoin» a été interrogé puis relâché.

Lundi, vers 19h, à proximité du canal de la Meurthe, une femme, alertée par du bruit alors qu'elle rentrait à son domicile, avait aperçu «un homme d'une cinquantaine d'années, petite barbe blanche et portant deux sacs», puis avait découvert «un homme blessé au sol», a indiqué le procureur de la République, François Pérain. Le blessé, âgé de 37 ans, n'a pas survécu à ses blessures malgré les premiers soins prodigués par la riveraine et l'intervention des secours.

«Selon le médecin légiste qui avait effectué un examen médicolégal sur place, la victime avait reçu un coup de couteau au niveau de la carotide», a dit M. Pérain. «Un suspect dont l'aspect physique semblait correspondre à la description faite par le principal témoin» avait été interpellé non loin de la scène de crime peu après les faits, ainsi qu'une femme qui l'accompagnait, selon le procureur.

Le couple a été mis hors de cause et relâché, a-t-il précisé lundi en fin d'après-midi. La victime, «connue pour des faits d'usage de stupéfiants», était en possession d'une «balance de précision», ustensile utilisé pour le trafic de drogue, a souligné le procureur. L'enquête a été confiée au service régional de police judiciaire de Nancy.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion