En 2017 à Luxembourg-Ville – Un tram toutes les 5 minutes vers le Kirchberg
Publié

En 2017 à Luxembourg-VilleUn tram toutes les 5 minutes vers le Kirchberg

LUXEMBOURG - Le ministre des Infrastructures a présenté ce mercredi le projet de tram au conseil communal de Luxembourg-Ville.

Claude Wiseler a levé le voile sur le premier tronçon du tram qui devrait circuler entre la Gare centrale et Luxexpo en 2017. Il partira de la gare puis empruntera l’avenue de la Liberté, passera devant le centre Hamilius, prendra l’avenue Emile Reuter, la place de l’Étoile avant de monter au Glacis, de passer le Pont rouge pour arriver à Luxexpo. Un centre de remisage, pour stocker l’ensemble des rames, sera installé derrière Luxexpo.

Douze trams circuleront à la vitesse de 20 km/h toutes les heures dans les deux sens. Dans la journée, la fréquence des trams sera aux alentours de 5 minutes voire 3 minutes durant les heures de pointe.

Des extensions vers le Findel d'ici 2030

Le ministre a également dévoilé le calendrier: le projet de loi de financement devrait passer en 2013 devant la Chambre, pour un début des travaux en 2014 et une fin en 2016 pour une mise en service en 2017. Ce premier tronçon devrait coûter 315,1 millions d’euros financés pour les deux tiers par l’État et pour un tiers par la commune.

À l’horizon 2030, des extensions sont prévues vers le Findel, Howald, Gasperich, Cessange, pour une enveloppe totale de 568,1 millions d’euros.

Un bus toutes les 27 secondes, avenue de la Liberté

Le ministre a réaffirmé que la capitale avait besoin de ce nouveau mode de transports eu égard à son expansion: près de 10 000 emplois par an ont été créés ces dernières années dont deux tiers occupés par des frontaliers. La capitale enregistre 1,66 million de trajets motorisés par jour et 52% des émissions de CO2 sont provoquées par les voitures. Il fallait donc des investissements car la demande est bien réelle: à chaque fois que l’État a décidé d’améliorer l’offre de transports en commun, les usagers ont répondu présent.

Par exemple, sur les cinq dernières années, le nombre de voyageurs a «explosé» dans les trains: 25% de plus de voyageurs du Luxembourg et +37% de frontaliers. L’État a donc décidé d’élargir la liaison vers Kleinbettingen et passer de deux à quatre voies à Bettembourg. Côté bus, ces quatre dernières années, c’est la même chose avec 121 500 usagers quotidiens (+37%). En moyenne, il passe un bus toutes les 27 secondes, avenue de la Liberté!

NW et MC/L'essentiel Online

Ton opinion