En Pologne – Un tribunal étudie l'extradition de Polanski

Publié

En PologneUn tribunal étudie l'extradition de Polanski

Le procès d'extradition du cinéaste s'est ouvert en sa présence, mercredi, à Cracovie. C'est une étape de plus dans l'affaire de mœurs qui remonte à 1977.

La décision ne sera probablement pas prise mercredi, a indiqué le président de la cour, Dariusz Mazur. Le cinéaste franco-polonais, 81 ans, en costume-cravate, le visage serein, est arrivé mercredi au tribunal régional accompagné de ses avocats. Il n'a fait aucun commentaire à la presse. Le huis clos a été décidé pour protéger la vie privée des personnes impliquées, a indiqué une porte-parole du tribunal.

La Cour prendra sa décision après la déposition du cinéaste et la présentation de la position du parquet. M. Mazur a précisé que les avocats du cinéaste avaient demandé mardi d'inclure dans les actes du procès les dossiers du procès d'extradition en Suisse, comprenant des documents en anglais et en allemand.

Poursuivi pour viol

M. Polanski avait été arrêté le 26 septembre 2009 à Zurich, à la demande de la justice américaine, alors qu'il souhaitait se rendre au Zurich Film Festival pour y recevoir un prix. Après plusieurs mois de détention, le réalisateur avait été placé en résidence surveillée dans son chalet de Gstaad (BE). En juillet 2010, il a finalement été libéré. La demande d'extradition a été rejetée par les autorités suisses, les États-Unis ayant refusé de délivrer tous les documents nécessaires.

La justice polonaise doit décider si le cinéaste peut être remis aux États-Unis pour être jugé. En 1977, le réalisateur alors âgé de 43 ans avait été poursuivi pour avoir violé la jeune Samantha Geimer, âgée de 13 ans. Après 42 jours de prison, puis sa libération sous caution, le cinéaste qui avait plaidé coupable pour des «rapports sexuels illégaux» s'était enfui des États-Unis, craignant d'être lourdement condamné.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion