Cinéma – Un trio de policiers confronté à un sacré dilemme

Publié

CinémaUn trio de policiers confronté à un sacré dilemme

La cinéaste française Anne Fontaine élargit encore la palette variée de sa filmographie avec le palpitant «Police».

Laisser sa vie privée de côté lorsqu’on va bosser? C’est l’idéal, mais pas toujours évident. Virginie (Virginie Efira), Aristide (Omar Sy) et Erik (Grégory Gadebois) sont collègues dans la police parisienne. Un soir, tous trois se retrouvent réunis pour une mission qui sort de leurs compétences habituelles: reconduire un étranger à la frontière pour qu’il soit expulsé. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie réalise que si ce clandestin tadjik retourne dans son pays, il risque la mort. Cas de conscience: faut-il obéir aux ordres sans broncher ou tenter de sauver le prisonnier?

Après les très différents «Coco avant Chanel», «Perfect Mothers», «Gemma Bovery» ou dernièrement «Blanche comme neige», Anne Fontaine dresse le portrait intime de trois policiers confrontés à leurs conflits privés et expose au grand jour leur fragilité. S’ils trouvent parfois refuge dans leur milieu professionnel, celui-ci les renvoie aussi à leurs failles, créant des tensions au sein de l’équipe.

La première partie montre de manière joueuse les heures qui précédent la mission, à travers les trois points de vue des protagonistes. Une fois ceux-ci réunis, l’histoire se poursuit linéairement en quasi-temps réel. Le plus réussi dans «Police», c’est qu’il se place à hauteur d’homme, avec des personnages qui ne jouent pas les héros mais essaient juste de faire au mieux. Le résultat se révèle prenant et immersif.

(L'essentiel/Marine Guillain)

«Police»

D’Anne Fontaine. Avec Omar Sy, Virginie Efira, Grégory Gadebois.

Sortie: mercredi 2 septembre 2020.

Ton opinion