Saturn devient Mediamarkt: «Un troisième magasin va ouvrir au Luxembourg»

Publié

Saturn devient Mediamarkt«Un troisième magasin va ouvrir au Luxembourg»

Oubliez Saturn, les deux magasins de Belval et de Luxembourg vont être rebaptisés Mediamarkt, l'autre chaîne spécialisée dans l'électronique et l'électroménager au sein du groupe. De passage au Luxembourg, son CEO Remko Rijnders a répondu aux questions de L'essentiel.

par
Thomas Holzer
Remko Rijnders est le patron de Mediamarkt.

Remko Rijnders est le patron de Mediamarkt.

Mediamarkt

L'essentiel: C'est donc la fin de la dénomination «Saturn» au Luxembourg…

Remko Rijnders, General Managing Director de Mediamarkt: Oui, presque! Nous avons commencé le «rebranding» dans les deux magasins de Belval et de la capitale. Pourquoi ce changement? Les deux marques avaient des identités différentes, Mediamarkt étant réputée pour son excellent positionnement en matière de prix et Saturn, davantage pour l'expérience client et l'image de marque. Au final, nous avons constaté que les deux marques avaient vocation à se rapprocher sur ces deux aspects.

Cette stratégie ne concerne donc pas que le Luxembourg…

Nous sommes un groupe international. L'Allemagne est notre plus gros marché et Saturn y est très implanté. C'est pourquoi nous y conservons les deux entités. Pour les Pays-Bas et la Belgique, il est plus logique de concentrer nos efforts sur une seule marque. Le Luxembourg a vocation à s'intégrer dans un cluster «Benelux». C'est aussi pour cette raison que le «rebranding» a du sens au Grand-Duché.

Ne craignez-vous pas de perdre une partie de la clientèle habituée à Saturn?

Il y a toujours un risque, mais nous l'avons pris en compte. Nous savons que beaucoup de personnes ne connaissent pas Mediamarkt au Luxembourg. Mais nous savons aussi que nos collaborateurs feront la différence. L'expérience client sera la même qu'avec Saturn, voire meilleure grâce au modèle Mediamarkt.

À quoi faut-il s'attendre en matière de nouveautés?

La stratégie marketing en particulier. Les clients découvriront des magasins réaménagés, plus modernes, de nouvelles lumières, du rouge à la place du bleu. Et les employés seront formés pour répondre à cette transformation. La grande nouveauté, c'est également le site Internet, une évolution importante considérant le développement des achats en ligne. Pour ce qui est des produits et des prix en revanche, il ne faut pas s'attendre à de grands changements.

Un déménagement des deux magasins est-il envisagé?

Non, mais nous allons réduire la taille du magasin de Belval, afin que les clients s'y retrouvent plus facilement. Nous sommes également à la recherche d'un endroit pour implanter un troisième magasin dans le nord du pays. Difficile de dire quand il pourra ouvrir, car nous n'avons pas encore trouvé le lieu idéal…

Souffrez-vous de la crise des matières premières?

Oui, tous les produits ne sont pas disponibles aussi rapidement que nous le souhaitons. Mais cela s'améliore et nous faisons le maximum pour répondre à la demande. C'est une période très difficile, même si c'est avant tout les personnes en Ukraine qui souffrent de cette guerre. Après les confinements, la crise de l'énergie et l'inflation sont une nouvelle épreuve.

Le Luxembourg en bref

Vous ne voulez rien rater de l'actualité au Luxembourg? N'en perdez pas une miette et retrouvez toutes les informations sur le Grand-Duché en bref dans notre ticker en suivant ce lien.

Ton opinion

24 commentaires