«Piña Colada» – Un tube de l'été festif et ambigu

Publié

«Piña Colada»Un tube de l'été festif et ambigu

LUXEMBOURG - Le tube de cet été 2013 sera peut-être «Piña Colada», créé par Piloco, un Portugais du Luxembourg.

Tant qu'à écrire un morceau, pourquoi ne pas tenter directement de sortir le tube de l'été? C'est ce à quoi s'est attelé Piloco, de son vrai nom João Pedro de Oliveira Gaspar, 32 ans, avec le titre «Piña Colada». «Je voulais partir sur du festif, ma musique n'est pas mélancolique, elle a pour but de divertir les gens», explique Piloco.

Et c'est réussi. La mélodie entêtante, ou irritante selon les goûts, est plaquée sur des rythmes latinos, comme il se doit pour un tube de l'été. Le texte, en revanche, est ambigu. «En plus d'être un cocktail, "Piña Colada" a un autre sens, "faire l'amour collé"», précise Piloco. Le reste est à l'avenant. «Les lusophones comprendront». Mais le jeune Portugais du Luxembourg n'est pas sectaire. Il chante aussi dans d'autres langues. «Ma musique est ouverte à tous ceux qui l'aiment».

Le morceau a été produit par Zobiboz. Le clip tourné par Adolf El Assal, en partie au Trombar, aux Rives de Clausen, à Luxembourg-Ville, et en partie en Algarve, au sud du Portugal. «Nous avons distribué des flyers pour trouver des figurants et même embrigadé des gens sur la plage pour jouer dans le clip», s'amuse Piloco.

Prochaine étape, les International Portuguese Music Awards pour lesquels «Piña Colada» a été sélectionné. L'événement, qui se déroulera le 2 février aux États-Unis, doit être retransmis sur la chaîne portugaise RTPI.

Pendant ce temps, Piloco a préparé suffisamment de titres pour remplir un premier album. Et il cherche une maison de disques pour le sortir.

Séverine Goffin

Ton opinion