En Suisse – Un végétalien privé de service militaire
Publié

En SuisseUn végétalien privé de service militaire

Un jeune Suisse a été déclaré inapte au recrutement, car il refuse de consommer des produits d'origine animale et de porter des bottes en cuir.

L'armée suisse refuse de faire une dérogation pour un individu.

L'armée suisse refuse de faire une dérogation pour un individu.

AFP/Sebastien Bozon

Pour certains, ça aurait été une très bonne nouvelle. Mais pas pour Antoni Da Campo. Le jeune Suisse de 19 ans n'accepte pas d'être privé de service militaire parce qu'il est végétalien. Comme le rapporte 24 heures dans son édition de mardi, il a déposé un recours contre cette décision.

Depuis un an, le Valaisan a décidé de ne plus consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation. Ce qui inclut le fait de ne pas porter de vêtements en cuir. Et pour l'armée, c'est là que le bât blesse. Après avoir été déclaré dans un premier temps apte au recrutement, et ce malgré son régime alimentaire strict, il a finalement été évincé des rangs de la grande muette lorsqu'il a refusé de se chausser de cuir.

«L'armée vit de l'efficacité de grandes unités, elle ne peut pas s'adapter à chaque individu», a expliqué l'adjoint de la porte-parole de la base logistique de l'armée à 24 heures. De légères adaptations liées à des intolérances alimentaires ou à des croyances religieuses sont possibles, mais pas un chamboulement complet du programme. Si les intéressés ne sont pas prêts à faire des compromis, ils doivent faire une croix sur le service militaire. Le principe est le même pour la protection civile. Antoni Da Campo n'entend pas se contenter de ces explications et souhaite faire bouger les choses avec son recours. Il espère même une décision qui pourrait faire jurisprudence.

(L'essentiel/cge)

Ton opinion