Etats-Unis – Un violeur en série prend 897 ans de prison
Publié

États-UnisUn violeur en série prend 897 ans de prison

Un homme qui avait terrorisé le nord de la Californie pendant une quinzaine d'années a été condamné ce vendredi, à près de 900 ans de prison.

Entre 1991 et 2006, neuf femmes de six comtés du nord de la Californie avaient été agressées sexuellement. L'homme sévissait de nuit: il entrait chez ses victimes par effraction, les attachait puis les violait à plusieurs reprises, comme le relate CNN.

Certaines avaient été kidnappées et emmenées vers un distributeur automatique de billets, et leurs comptes en banque avaient été vidés par l’agresseur. Les témoignages des victimes et l'ADN retrouvé à leur domicile désignaient un seul et même coupable. Mais l'individu à qui appartenait cette preuve génétique ne figurait pas dans la base de données des délinquants sexuels de l'État.

Technique innovante

En 2018, l'ADN a enfin parlé, les enquêteurs ayant eu recours à la généalogie génétique (IGG), permettant d'établir une liste de proches plus ou moins éloignés du criminel. Ils ont ainsi pu remonter jusqu'à Roy Charles Waller, un employé de l’université californienne de Berkeley.

Le mois dernier, un jury de Sacramento l'a reconnu coupable de 46 chefs d'accusation. Aujourd'hui âgé de 60 ans, Roy Charles Waller, connu sous le nom du «NorCal Rapist» («violeur de Californie du Nord»), a finalement été condamné ce vendredi 18 décembre à 897 ans de prison. «Les victimes ont attendu pendant des décennies que justice soit rendue; c'est seulement grâce à la généalogie génétique que Waller a pu être arrêté», a déclaré le procureur du district de Sacramento.

Roy Charles Waller continue de clamer son innocence.

(L'essentiel)

Ton opinion