Luxembourg-Ville – Une application entre passé, présent et futur
Publié

Luxembourg-VilleUne application entre passé, présent et futur

LUXEMBOURG – La Ville de Luxembourg a décidé de proposer des applications plus modernes pour rendre la capitale encore plus accessible et plus attractive.

Grâce à la réalité augmentée, les touristes pourront découvrir à quoi ressemblaient les sites dans le passé.

Grâce à la réalité augmentée, les touristes pourront découvrir à quoi ressemblaient les sites dans le passé.

La commune va jouer la carte de la réalité augmentée, avec son app AR (Augmented Reality) aux arrêts de bus mais également devant 7 sites significatifs de la capitale, du Royal Hamilius au Palais grand-ducal en passant par les places d’Armes, Guillaume II, le Cercle municipal, la Chambre des députés et le marché-aux-poissons. Grâce à cette fonction, l’utilisateur pourra voir, d’ici fin 2017, ce qu’étaient ces «hotspots» - via des photos - ou ce qu’ils vont devenir - via des plans 3D. De nouveaux lieux devraient être ajoutés courant 2018.

Dans le cadre de la Semaine de la mobilité, la bourgmestre de Luxembourg-Ville, Lydie Polfer, a également présenté mercredi matin les changements apportés à l’application «City App VdL». Dès la mi-septembre, le projet «iBeacon» va faciliter la vie des usagers, notamment les personnes déficientes visuelles. Par messages audio ou par un simple coup d’œil sur l’écran, les utilisateurs de l’app sauront immédiatement tout sur les arrêts de bus, le numéro et la destination de la prochaine correspondance et son horaire d’arrivée.


(PF/MC/L'essentiel)

Ton opinion