Luxembourg/France – Une arnaque immobilière a été démantelée

Publié

Luxembourg/FranceUne arnaque immobilière a été démantelée

LUXEMBOURG - Un millier de plaintes déposées en France ont mené, mardi, à une opération de police, à Dudelange notamment. Une victime s’est confiée à «L’essentiel».

À 6h mardi, le dirigeant présumé de la société FLA Consulting aurait été interpellé chez lui. Lors de la perquisition, les policiers auraient trouvé de grosses sommes d’argent en liquide.

À 6h mardi, le dirigeant présumé de la société FLA Consulting aurait été interpellé chez lui. Lors de la perquisition, les policiers auraient trouvé de grosses sommes d’argent en liquide.

Les autorités françaises et luxembourgeoises étaient sur les traces de FLA Consulting depuis un certain temps déjà. Cette société, basée d’abord à Luxembourg-Ville puis à Howald et enfin à Dudelange, opérait depuis le Grand-Duché avec une équipe de télévendeuses chargées de trouver des «clients» pressés de vouloir vendre leur bien immobilier en France.

Pour ce faire, FLA Consulting serait passée par plusieurs sites Internet aux noms évocateurs comme Monchoiximmo, Storeimmo, Monsiteimmo, Mavisionimmo... Une victime s’est confiée à L’essentiel. «J’ai été appelée par la société Mavisionimmo basée à Lille. Une dame m’a dit être mandatée par ses clients pour une visite de mon bien. Ce rendez-vous était payant, 390 euros». Le jour J, personne n’était au rendez-vous et l’argent avait été débité sans possibilité de se faire rembourser.

De grosses sommes d'argent

Bien entendu, à Lille aucune trace de Mavisionimmo. Et des exemples comme celui-ci, accompagnés de plaintes, les enquêteurs en ont collectés des centaines au cours des derniers mois. Le mode opératoire étant toujours similaire. Jusqu’à l’opération organisée mardi matin. À 6h, le dirigeant présumé de la société FLA Consulting aurait été interpellé chez lui. Lors de la perquisition, les policiers auraient trouvé de grosses sommes d’argent en liquide.

D’autres personnes impliquées de près ou de loin dans cette juteuse arnaque auraient également été placées en garde à vue et entendues. Hier, les perquisitions se poursuivaient sur le sol luxembourgeois à la recherche d’autres éléments permettant de confondre ce réseau d’escrocs présumés, ses instigateurs et évidemment ses bénéficiaires.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion