Viol en Inde – Une athlète déclarée homme après un viol

Publié

Viol en IndeUne athlète déclarée homme après un viol

Pinki Pramanik avait remporté une médaille d'or en relais féminin, en 2006. Mais l'athlète serait en réalité un homme.

Pinki Pramanik a été accusé de viol. (AFP)

Pinki Pramanik a été accusé de viol. (AFP)

Les autorités indiennes ont déclaré qu'une athlète médaillée d'or en relais lors des Jeux asiatiques de 2006 était en réalité un homme, après une enquête pour viol.

La police a inculpé lundi Pinki Pramanik de viol et d'agression sur une femme avec laquelle il vivait dans l'État du Bengale-Occidental, au nord-est de l'Inde. La femme a assuré que Pinki Pramanik était un homme qui était revenu sur sa promesse de l'épouser.

Les autorités indiennes ont déclaré qu'une équipe médicale de huit personnes avait effectué des examens sur Pinki Pramanik montrant que l'athlète était génétiquement un homme.

Une autre médaillée indienne des Jeux asiatiques de 2006, Santhi Soundarajan, s'était vue privée de sa médaille d'argent au 800 m après avoir refusé de se soumettre à un test d'identification génétique peu après la compétition.

(L'essentiel Online avec AP)

Ton opinion