Concert – Une autre tempête, du nom de Oh No Ono, s'abat sur le d:qliq

Publié

ConcertUne autre tempête, du nom de Oh No Ono, s'abat sur le d:qliq

LUXEMBOURG - Le groupe Oh No Ono a décollé, nous invitant
à le rejoindre pour un voyage des plus barrés.

Samedi dernier, une des formations danoises les plus intéressantes du moment, Oh No Ono, a atterri au d:qliq. Un ovni qui carbure à l'électro-pop baroque et psychédélique. Ou est-ce du glamrock technoïde? Toute définition est hasardeuse et réductrice.

La soirée démarre par un amuse-bouche servi bien frais par Natas Loves You. Les Luxembourgeois titillent l'oreille par des mélodies peu communes et leur chant harmonieux. On les sent rodés et prêts à repousser les limites de leur premier EP, «From Natas With Love».
Oh No Ono ne repousse aucune limite, il l'efface.

Ça commence comme un léger souffle qui se transforme en ouragan polyphonique. D'un côté les tympans luttent contre la sauvagerie du batteur, d'un autre, ils sont choyés par les voix angéliques des chanteurs Aske et Malthe. Au rock furax de «Am I Right?», succède «Swim», bizarrerie downtempo pour qu'ensuite ça reparte de plus belle.

Gardant le meilleur pour la fin, le premier rappel sera une reprise déchirante de «Weird Fishes», de Radiohead, et pour le final, le single, «Practical Money Skills For Life». L'euphorie est à son comble. Le groupe s'essuie le front et promet de revenir. Ou d'atterrir de nouveau.

Kalonji Tshinza

Ton opinion