Aux Etats-Unis – Une bagarre entre deux ados provoque un tollé
Publié

Aux États-UnisUne bagarre entre deux ados provoque un tollé

Une enquête est ouverte après une vidéo qui montre deux policiers séparer deux ados, l'un noir, l'autre blanc. Menottant au sol uniquement le jeune noir.

La police du New Jersey a ouvert une enquête interne après une vidéo virale sur les réseaux sociaux et les télévisions américaines qui montre deux policiers mettre fin à une bagarre entre deux adolescents, un noir et un blanc, menottant au sol uniquement le jeune noir. Le gouverneur du New Jersey a dénoncé «ce qui paraît être un traitement distinct en fonction de la race». Sur une vidéo postée par la plateforme Storyful et reprise mercredi par ABC, CBS et CNN, une violente bagarre à coups de poings éclate entre deux adolescents dans un centre commercial de Bridgewater Township, dans le New Jersey, une banlieue-dortoir de New York.

L'un est un jeune noir, l'autre est blanc. La scène, le week-end dernier, a été filmée au téléphone par des témoins qui ne sont pas intervenus. Au bout de quelques dizaines de secondes, deux policiers en uniforme, une femme et un homme, arrivent derrière les adolescents et les séparent brutalement. Mais alors que le jeune noir est violemment plaqué au sol par le policier, sa collègue fait asseoir l'adolescent blanc sur un canapé et va prêter main forte pour maîtriser le jeune noir.

«Très perturbée» par la vidéo

On voit alors la policière s'accroupir et poser son genou sur les épaules ou la nuque du jeune homme noir, à plat ventre, pendant que l'homme le menotte les mains dans le dos. L'adolescent noir a raconté, mardi soir sur ABC, que les deux policiers l'avaient «plaqué au sol» et que «l'homme a(vait) mis son genou sur (son) dos avant de commencer à (lui) passer les menottes». «Puis la femme est arrivée, a placé son genou sur le haut de mon dos et commencé à aider à me menotter pendant que (l'autre adolescent) était assis sur la banquette à regarder toute la scène», a-t-il témoigné, sous le prénom de «Kye».

Aucune image ne montre la suite de l'interpellation de l’adolescent noir, ni ce qu'est devenu le jeune blanc qui n'a pas été arrêté. Suite à l'intervention policière filmée, le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, s'est déclaré mardi soir sur Twitter «profondément gêné par ce qui paraît être dans cette vidéo un traitement distinct en fonction de la race». «Nous devons augmenter la confiance entre ceux qui font appliquer la loi et les personnes qu'ils servent», a averti l'élu démocrate.

La police de Bridgewater Township a reconnu sur Facebook que la vidéo avait «contrarié des membres de notre communauté» et annoncé une «enquête interne» avec «demande d'assistance du bureau du procureur du comté de Somerset». Mercredi soir, l'association de lutte contre le racisme National Action Network, en pointe lors du meurtre en mai 2020, de l'Afro-américain George Floyd, par un policier blanc qui l'a asphyxié avec son genou, s'est dite «très perturbée» par la vidéo qui «insinue qu'il y a dans la réponse des officiers de police un préjugé implicite».

(L'essentiel/afp)

Ton opinion