Au Luxembourg – Une campagne de tests sans accroc dans le sport

Publié

Au LuxembourgUne campagne de tests sans accroc dans le sport

LUXEMBOURG - Lancée il y a un peu plus d'un mois, la campagne de tests rapides fait l'unanimité dans le sport luxembourgeois.

Deux cas positifs ont été détectés chez les Red Boys par les tests rapides, sans annuler le match.

Deux cas positifs ont été détectés chez les Red Boys par les tests rapides, sans annuler le match.

Luis Mangorrinha Photographe

Depuis la reprise des championnats en février, les sportifs évoluant au Luxembourg ont ajouté à leur routine de veille de match un test antigénique. En un peu plus d'un mois, ces opérations ont permis de débusquer seize cas de Covid-19, sur près de 11 000 tests réalisés, et aucun match n'avait dû être annulé jusqu'au week-end dernier.

«Ce n'est pas un gros effort»

Tous les joueurs sur la feuille de match et le staff sont ainsi testés par un personnel de santé formé, sans que cela n'entrave le fonctionnement de l'équipe. «Ça nous prend quinze minutes et ça nous a permis de détecter les cas positifs de deux joueurs qui auraient joué sinon», salue Sylvain Brosse, entraîneur des Red Boys Differdange.

«Ce n'est pas un gros effort et ça ne nous dérange pas de le faire si ça peut nous permettre de jouer», confirme Georges Berna, président des basketteurs du Racing, où environ 75 tests ont été réalisés.

«En testant régulièrement, on peut isoler les positifs et éviter que toute l'équipe soit en quarantaine, insiste Romain Schockmel, président de la Fédération luxembourgeoise de handball (FLH). Ce n'est que comme ça et avec des vaccins que l'on pourra enlever nos masques».

(Nicolas Grellier et Tom Vergez/L'essentiel)

Ton opinion