Au «Jobdating» – Une chance sur trois d'être embauché

Publié

Au «Jobdating»Une chance sur trois d'être embauché

MONDORF-LES-BAINS - Près

de 500 candidats ont

participé à l'European

Jobdating organisé jeudi.

Les entretiens avec les entreprises avaient été prévus à l'avance.

Les entretiens avec les entreprises avaient été prévus à l'avance.

Dix minutes pour convaincre. À l'European Jobdating, les candidats doivent aller droit au but pour espérer un recrutement dans le secteur de l'Horesca et de la grande distribution. 500 demandeurs d'emploi ont fait le déplacement jeudi au Domaine thermal, à Mondorf-les-Bains, où 36 entreprises les attendaient.

Les 1 000 entretiens organisés sur la journée ont été définis à l'avance suivant une sélection de profils effectuée par l'Adem en partenariat avec les agences pour l'emploi des pays frontaliers. «L'année passée, 30% des 400 participants ont été embauchés», révèle Isabelle Schlesser, directrice de l'Adem. C'est moins d'une chance sur trois.

À la recherche d'un emploi dans la vente, Marisa, 20 ans, espère tirer son épingle du jeu: «Ici, on ne perd pas de temps et on sait rapidement si le patron est intéressé». Le ciblage est apprécié par les entreprises, mais les difficultés de recrutement sont réelles dans la restauration. «Plusieurs candidats sont qualifiés, mais il est compliqué de trouver des gens motivés en raison des horaires», explique Sandrine Sidon, directrice des ressources humaines chez Oberweis.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion