Cuisine – Une cocotte en odeur de sainteté

Publié

CuisineUne cocotte en odeur de sainteté

En verre,
en fonte ou en pyrex,
la casserole à couvercle fait un retour en force
dans nos cuisines

La cocotte, qu’on pensait éculée et réservée aux recettes de grand-mère, a encore de bien beaux jours devant elle. Depuis quelques années, les chefs étoilés la remettent au goût du jour, ou alors lui consacrent carrément un restaurant, c'est le cas de Christian Constant et de son bistrot «Les Cocottes», qu'il a ouvert en 2007 à Paris.

Il n’en fallait pas plus pour que les cuisiniers amateurs s’emparent du phénomène et élèvent la cocotte au rang d’accessoire-culte. Et ce succès s’explique facilement. En cuisinant à la cocotte, c’est bon, tout simplement! Et c'est tendance puisqu'on constate, un peu partout, un retour à la bonne vieille cuisine traditionnelle. La cocotte vient donc s’intégrer parfaitement dans ce phénomène.

Mais la marmite du XXIe siècle se distingue toutefois de celle utilisée par nos grands-mères. En effet, la fameuse casserole à couvercle se vend désormais en format mini, pour des portions individuelles, et se décline dans une multitude de couleurs, du pastel au fluo en passant par les tons sourds, pour passer directement du four à la table.

Les recettes, elles aussi, ont évolué. La traditionnelle blanquette de veau est délaissée au profit de saveurs nouvelles, plus exotiques, aussi bien sucrées que salées.

Elles se vendent par milliers

En 2009, plus de 3 millions de minicocottes ont été vendues rien qu’en France. Au Luxembourg, le succès est également au rendez-vous pour ces formats miniatures des casseroles. Pendant les fêtes de fin d’année, de nombreux magasins se sont trouvés momentanément en rupture de stock.

La cocotte en fonte est idéale pour faire mijoter

La cocotte en fonte est une marmite ronde ou ovale avec un couvercle bien assujetti et deux poignées sur les côtés. Le terme de cocotte en fonte est utilisé depuis le début du XIXe siècle alors que l’ustensile existe depuis bien plus longtemps. La fonte, excellent conducteur de chaleur, diffuse la chaleur uniformément et progressivement. Cela permet un contrôle total de votre cuisson, douce ou au contraire à vif suivant le réglage de votre feu.

La cocotte en fonte permet une cuisson à l’étouffée, son couvercle hermétique empêchant l’évaporation des liquides de cuisson et favorisant la concentration des saveurs. Elle est donc idéale pour mijoter. La cocotte en fonte ovale est particulièrement bien adaptée pour les rôtis et les volailles. La ronde est plus adaptée pour les plats traditionnels tels la blanquette de veau ou le navarin d’agneau. Toutes les cocottes en fonte vont naturellement sur induction même les plus anciennes. Elles se nettoient sous l’eau chaude avec du produit vaisselle.

Ton opinion