Technikschoul – Une école pour expérimenter

Publié

TechnikschoulUne école pour expérimenter

DIFFERDANGE - Depuis le début de l'année scolaire, l'école de Woiwer dispose d'ateliers pratiques ouverts à toutes les classes de la commune de Differdange.

Sur l'année, environ 150 classes sont accueillies à la Technikschoul de Differdange.

Sur l'année, environ 150 classes sont accueillies à la Technikschoul de Differdange.

L'essentiel

La Technikschoul a pour objectif de relier l'apprentissage scientifique à l'enseignement des langues tout en favorisant l'esprit d'équipe. Elle s'est installée au campus scolaire de Woiwer en janvier 2012. «Pour 120 000 euros, nous avons pu adapter le sous-sol de l'école pour y aménager un atelier et un laboratoire», explique Stefano Beni, l'ingénieur responsable du service technique.

Pierre Mischo, enseignant retraité à l'école de la nature à Lasauvage, est l'initiateur de ce projet. «À travers le travail et l'expérience à l'école de la nature, la méthode de l'enseignement sur la base d'expérimentations a été concluante. Les sciences et l'artisanat sont des matières souvent négligées à l'école fondamentale bien que le travail pratique stimule les enfants», explique Pierre Mischo. «Et les métiers de l'artisanat deviennent ainsi plus attractifs», ajoute le député-maire de Differdange, Claude Meisch (DP).

Romain Kaell est en charge des activités au laboratoire avec différents thèmes autour de la chimie ou de la physique. Thierry Frentz, lui, dirige l'atelier du bois où les enfants fabriquent des petites maisons à oiseaux, des tableaux ou encore des calendriers. «Nous accueillons beaucoup d'enfants issus d'un milieu moins favorisé. Ici, ils ont l'occasion de tester leurs capacités pratiques», souligne Thierry Frentz.
Deux éducateurs et un budget de fonctionnement de 15000 euros par an permettent de gérer la Technikschoul, qui a eu beaucoup de résonance lors du Science Festival l'année dernière.

Nora Weis

Ton opinion